Biciclown, le nomade du rire à vélo

Publié par 
Natacha Bivel,
le 
Accueil, On parle de vous

Partager

Biciclown, le nomade du rire à vélo

Il s’appelle Álvaro Neil, mais il est peut être plus connu sous le nom du Biciclown.  Originaire d’Oviedo en Espagne il est en ce moment à Quéretaro, au Mexique, à 200 Km au Nord de Mexico. Miles of Smiles Around the World, son projet, il est simple mais peut paraître ambitieux : faire rire les populations du monde entier à travers des spectacles de clowns regroupant jonglage, acrobaties et magie. Puisque le rire est universel, il transporte ses clowneries de pays en pays, partageant ainsi des moments simples mais joyeux avec ces populations aux cultures et modes de vies très différents d’un pays à l’autre.

biciclown2En plus d’être clown, Álvaro est aussi un très bon cycliste. C’est à bord de son vélo qu’il voyage autour du monde pour arriver à la rencontre d’habitants. Il a déjà parcouru 67 pays, à travers les cinq continents, soit 120 911 Km. Il a commencé son périple en 2001, mais sa longue course a vraiment débuté en 2004, puisqu’il n’est pas rentré à Oviedo depuis.

A travers son projet, le biciclown s’est juste donner comme mission de faire son travail d’expert du rire, tout en “goûtant au monde à la vitesse des papillons”. Site internet, livres, DVD, il tient à partager au maximum son expérience en évoquant à la fois les rencontres qu’il fait avec les hommes mais aussi les rencontres qu’il fait avec les paysages.

biciclown_equipLe grand nomade a pu bénéficier de l’aide des plus grands professionnels de l’équipement du voyage à vélo. Parmi ses partenaires on compte le fabricant de pneus Schwable et la référence en terme de sacoches étanches pour vélo, Ortlieb.

En principe son périple devrait toucher à sa fin en 2014, mais le biciclown n’a pas l’air de vouloir y mettre fin. “Je suis en retard de quelques années car je voyage à vélo et je fais des spectacles gratuits pour les plus petits de la planète.”  Pour lui sa vie actuelle est tout à fait normale, il vit juste son rêve … quoi de plus normal ?

Le Biciclown, nomade du rire, ne semble pas prêt à mettre de côté son vélo et son nez rouge.

Source :

Partager

comparateur Antivol velo

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Biciclown, le nomade du rire à vélo"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo