L’itinéraire de la Seine à vélo : un voyage entre culture et nature

Publié par 
Charlotte Raffarin,
le 
Cyclotourisme, Itinéraires cyclables EuroVelo

Partager

L’itinéraire de la Seine à vélo : un voyage entre culture et nature

De plus en plus de Français se tournent vers le cyclotourisme en France, à la recherche d’expériences authentiques plus proches de la nature. L’ouverture de l’itinéraire de la Seine à vélo en 2020 est venue enrichir l’offre cyclotouristique grâce au travail des régions francilienne et normande. C’est une belle idée de vacances pour allier plaisir du vélo et découverte du patrimoine. Comment s’organiser pour le voyage, quel équipement apporter, découvrir les lieux incontournables, voici quelques conseils.

La Seine à vélo itinéraire
Itinéraire (c) La Seine à vélo


Longer la Seine à vélo en pratique : qu’allez-vous découvrir ?

En faisant la Seine à vélo, ce ne sont pas moins de 130 communes que vous allez traverser et 8 départements : Paris, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine, les Yvelines, le Val-d’Oise, l’Eure, la Seine-Maritime et le Calvados. En tout, vous parcourrez un peu plus de 400 kilomètres et en fonction de vos capacités et du temps dont vous disposez, vous pourrez envisager de faire le trajet en une dizaine d’étapes. Le niveau de difficulté des étapes est accessible à tous les habitués du vélo, moins aux néophytes. Seules les étapes se rapprochant du littoral (Jumièges-Marais Vernier, Marais Vernier-Honfleur et Honfleur-Deauville) sont plus difficiles avec quelques côtes à monter et un dénivelé plus soutenu, mieux vaut être un cycliste habitué. Le voyage et toutes ces étapes vous permettront de découvrir plusieurs lieux incontournables dont voici un petit aperçu.

Notez que, si vous partez de Paris, il existe d’autres itinéraires destinés au développement de la vallée de la Seine à vélo.

La Seine à vélo pour les férus de culture

Sur votre route, vous pourrez visiter le musée de la batellerie et ses deux bateaux-musées, le Fauvette, remorqueur fluvial classé Monument Historique et la péniche Midway. Vous trouverez également le musée Victor Hugo qui retrace la vie du célèbre écrivain et qui évoque la dramatique noyade de sa fille dans la Seine. Le musée Fournaise vous permettra quant à lui de retracer l’histoire de la famille Fournaise à l’origine de la guinguette dont Renoir, Maupassant et Caillebotte étaient des habitués.

Si vous aimez l’art contemporain, c’est la galerie Bessières où il faudra vous rendre. Vous pourrez aussi voir le musée des impressionnismes qui vous invitera à découvrir l’Impressionnisme sous toutes ses coutures : son histoire, les artistes impressionnistes, les précurseurs du mouvement et ses héritiers. Enfin, la Street Art Avenue créée à l’occasion de l’Euro 2016 le long du canal Saint-Denis vous fera admirer les œuvres de l’art urbain, renouvelées d’année en année avec la participation de nombreux artistes.

Street Art avenue le long de la Seine à vélo
Street Art avenue le long de la Seine à vélo (c) David Darrault

 

L’itinéraire de la Seine à vélo, un must pour les amoureux d’histoire

Les passionnés d’histoire seront servis en longeant la Seine à vélo. Sur votre route se trouvera l’Abbaye de Jumièges qui est un lieu impressionnant à visiter avec ses tours blanches d’une hauteur de presque 50 mètres. Grâce à la prouesse technique de la réalité augmentée, vous pourrez découvrir cette abbaye telle qu’elle était avant sa destruction  grâce à l’application Jumièges 3D. Autre idée en bordure de Seine à visiter, l’Abbaye de Bonport, qui doit son nom à Richard Cœur de Lion qui faillit se noyer dans la Seine et fit vœu, s’il arrivait à « bon port » sur l’autre rive, de fonder un monastère à cet endroit.

Les amateurs de châteaux forts ne s’ennuieront pas avec 4 forteresses à découvrir. En premier le château de Malmaison, ayant appartenu à Napoléon Bonaparte et l’impératrice Joséphine, qui est une magnifique bâtisse et qui peut se targuer d’avoir été un haut lieu de pouvoir. Si vous avez envie d’avoir un magnifique panorama sur le fleuve, il vous faudra absolument aller au château Robert le Diable ou bien au château Gaillard. Enfin, le château de la Roche-Guyon vous permettra de voir entre autres les premières habitations troglodytiques.

Château de Malmaison
Château de Malmaison (c)David Darrault

 

Pour les passionnés de nature, les surprises de la Seine à vélo

La Seine à vélo 2020, c’est aussi une bouffée d’oxygène en pleine nature. Vous pourrez faire une halte aux jardins animaliers Biotropica pour déambuler à travers plus de 6 000 m² de végétation luxuriante et admirer  de nombreuses espèces comme des singes, des piranhas, des alligators, etc. A l’extérieur, ce sont 10 hectares qui vous permettront d’aller à la rencontre de différents univers avec différentes espèces : pélicans, kangourous, guépards, pandas roux, mini-ferme, …

Vous pourrez aussi voir la maison du Parc naturel régional des boucles de la seine normande, lieu unique pour observer de plus près la faune et la flore.

Les amoureux de nature se régaleront dans la forêt de Brotonne avec 10 000 hectares à explorer au milieu des chênes, hêtres et pins sylvestres.

Enfin, ne passez pas à côté du jardin de Claude Monet, lieu incontournable mêlant couleurs, peintures et fleurs. Très célèbre pour son jardin d’eau, son étang, ses nymphéas et son fameux pont japonais, le jardin de Claude Monet se visite à toutes les saisons.

Jardin de Claude Monet
Jardins de Monet (c)Ariane Cauderlier

La Seine à vélo, un parcours cyclable pour découvrir des villes

Longer la Seine à vélo vous permettra aussi de découvrir plusieurs villes comme Rouen. A voir absolument sur place : la cour de l’hôtel Bourgtheroulde, qui est l’une des plus belles demeures rouennaises de la Renaissance mais aussi les célèbres halles de la ville ou encore la cathédrale Notre Dame,  lieu mythique rendu célèbre par le peintre Monet.

Allez faire un tour à Sahurs où vous ne manquerez pas d’idées de promenades. La ville de La Bouille elle aussi, vaut le détour. Construite au pied d’impressionnantes falaises, la ville a inspiré de nombreux peintres tels que Gauguin, Sisley, Pissarro, Lebourg ou encore Turner ainsi que des écrivains qui ont écrit dessus comme Hugo, Flaubert, Mirabeau ou encore Maupassant. Vous pourrez également découvrir Le Havre, dont le centre-ville figure sur la Liste du patrimoine mondial par l’Unesco. Ne passez pas à côté non plus d’Honfleur et de ses mémorables maisons de toutes les couleurs. Enfin, allez faire un tour à Deauville, ville en bord de mer avec ses villas chics et élégantes.

Cet itinéraire vous donnera aussi l’occasion d’en rejoindre d’autres et vous pourrez notamment découvrir la route des fruits après Rouen pour découvrir la richesse des saveurs normandes.

La Bouille en vélo le long de la seine
Village de La Bouille (c)David Darrault

Itinéraire de la Seine à vélo : comment s’organiser ?

Pour organiser au mieux votre voyage à vélo le long de la Seine, vous pouvez soit venir en train et apporter vos vélos dedans, soit venir en voiture ou en train et louer des vélos sur place. Que vous commenciez à Paris ou à Deauville ou au Havre, vous trouverez facilement une location de vélos.  Pour votre retour, sachez qu’il est tout à fait possible de faire le trajet Le Havre-Paris Gare Saint Lazare ou Deauville-Paris Gare Saint Lazare (ou l’inverse) en 2h20 environ.

Au fil de votre voyage le long de la Seine à vélo, vous serez amené à changer de rive à plusieurs reprises. 3 ponts relient les deux rives mais vous ne pourrez en emprunter qu’un seul des trois, celui de Brotonne. Les deux autres, celui de Tancarville et Normandie, sont respectivement interdit aux vélos et trop dangereux pour les cyclistes (bande cyclable étroite et trop grande proximité avec le trafic automobile). L’idéal pour traverser la Seine est d’emprunter les bacs qui font la navette gratuitement toutes les 20 minutes environ. En ce qui concerne le balisage, il vous faudra suivre les panneaux vélos (blanc et vert) avec le logo de La Seine à Vélo accompagné du n°33, numéro de l’itinéraire en France. Les balises sont visibles dans tous les départements sauf dans Paris intramuros où vous devrez avoir avec vous le tracé.

La mer au bout de l'itinéraire cyclable
Les plages, tout au bout de la Seine à vélo (c)David Darrault

Intinéraire de La Seine à vélo : où dormir ?

Pour trouver un hébergement où dormir, vous aurez le choix tout au long du parcours parmi des auberges, chambres d’hôtes, hôtels ou gîtes. Beaucoup disposent de la marque « Accueil vélo », garantissant pour vous de bénéficier d’équipements et services adaptés aux cyclistes : local à vélos protégé, kit de réparation, transfert de bagages, location de vélos et accessoires,…  et de conseils utiles sur les circuits cyclables. C’est un point important à ne pas négliger. Pour les adeptes de la toile de tente, il n’y a pas beaucoup de campings mis à part trois en début de parcours.

La Seine à vélo : quel équipement de cyclotourisme ou de bikepacking ?

Pour être sûr de voyager dans de bonnes conditions, un bon vélo bien entretenu, révisé et avec un bon éclairage est la base. Choisissez un vélo où vous vous sentez à l’aise et vous êtes assis confortablement car vous allez y passer la plupart de vos journées. Si vous voyagez en famille et que vous avez notamment une carriole à tirer avec vos enfants à l’intérieur, pensez au vélo électrique ou à assistance électrique, qui vous soulagera à certains moments et notamment pour les étapes de fin lorsque le dénivelé sera plus important. Vous pouvez opter pour un service de transfert de bagages entre vos différents hébergements ou bien choisir de tout transporter dans des sacoches.

On vous souhaite un bon voyage le long de la Seine à vélo !

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air