Les Stop-Trotters : la traversée du Canada à vélo par 2 photographes

Publié par 
Virginie de Citycle,
le 
Accueil, Interviews / portraits, On parle de vous

Partager

Les Stop-Trotters : la traversée du Canada à vélo par 2 photographes

On a tous des idées en l’air : “Et si je partais, j’arrêtais mes études ?”, “Et si je partais chevaucher des lamas en Patagonie”… Elles apparaissent comme ça, mais paraissent si saugrenues, si exubérantes, qu’on ne s’imagine même pas les réaliser. Nous sommes Capucine et Adrien, les Stop trotteurs, et notre idée en l’air, c’est de traverser le Canada avec des vélos, en quête des plus belles photos !

Genèse du projet Stop trotteurs

Les Stop trotteurs, deux photographes à la découverte du Canada à vélo“J’en ai marre d’être le cul sur une chaise. Viens, on se casse en Islande”. C’est grosso modo la phrase qui nous a mis d’accord sur le fait de ne pas poursuivre nos études et de partir à l’aventure. C’est comme ça qu’est né notre duo de voyageurs ! De retour en France après 4 mois en Islande et Norvège, on n’avait qu’une seule idée en tête : repartir.

Repartir mais repartir où ? Le Canada ? Le Canada. On y fait quoi ? Et si faisait Montréal-Vancouver à vélo ?

De cette pensée de base, des idées ont germé et beaucoup de questions se sont posées.

Pourquoi le vélo ? Simple, notre idée est de traverser le pays avec un moyen écologique, peu coûteux, relativement rapide et garantissant une grande liberté ! Et si, en plus, on faisait des photos ? Il nous fallait une quête, un but, un objectif constant qui nous motiverait et nous donnerait un défi supplémentaire ! Rien que ça, ça vaut la peine de s’alourdir de 5 kg de matériel photo !

La photographie et l’humain

Au-delà des “5 kg de matériel”, la photographie représente un aspect technique important de notre voyage. Cela nous a amené de nouvelles contraintes et problématiques. Comment retoucher les photos, recharger les batteries. Beaucoup de voyageurs cherchent à survivre dans la nature sans technologie. Mais notre défi sera de faire survivre notre technologie dans la nature.

En quoi ce défi supplémentaire est-il important ? D’une part, la photographie est une passion qui nous anime depuis plusieurs années et, elle permet de ne jamais perdre pied avec le monde, avec les gens. D’autre part, c’est une occupation à part entière. Le danger, dans un long voyage, c’est de se lasser, de devenir nostalgique. Quand on a un objectif permanent, on peut éviter de perdre notre motivation. Devoir rechercher la meilleure photo, le meilleur paysage, nous oblige à toujours faire attention à ce qui nous entoure, à ne rien louper, et mieux profiter du voyage.

Enfin, nous espérons pouvoir faire des rencontres, discuter, débattre, partager !

Nous aurons un attirail atypique, et nous espérons qu’il piquera la curiosité des gens, qu’il agira comme un catalyseur dans nos échanges. C’est aussi pour ça que nous publions nos aventures en photo : pour le plaisir simple de partager. Ce qui est sûr, c’est que ce voyage aura son lot de surprises. On a beau l’avoir préparé soigneusement pendant 1 an, les imprévus, les événements et les rencontres sont ce qui le rendront unique, et nous donnera l’envie d’appuyer toujours plus sur nos pédales.

Déroulement du voyage

Le départ se fera à Montréal le 10 mai prochain, et notre destination : Vancouver, pour un total de 7500 km de route, paysages et rencontres.

Carte de l'itinéraire des Stop trotteurs

Nous partirons d’abord vers Tadoussac avec un objectif : voir et photographier des baleines ! Ensuite, nous repartirons dans la bonne direction, vers Vancouver avec moult étapes prévues : Ottawa, Toronto, Les Grands Lacs, Les Badlands ou Les Montagnes Rocheuses.

Vancouver atteint, nous avons décidé de relever un challenge de taille, s’attaquer au West Coast Trail, un des sentiers de randonnée les plus connus et difficiles du monde, longeant l’île de Vancouver. 80 km dont les paysages et les sentiers nous couperont le souffle !

Contacter les Stop trotteurs

Notre aventure vous plaît et vous souhaitez en savoir plus ? Vous pouvez nous suivre sur notre site web, notre Facebook Stop trotteurs, ou notre Instagram. On a également un Tipeee si vous voulez nous soutenir ! Enfin, vous avez des questions ? Vous cherchez un conseil ? On est très loin d’être omniscients mais on est toujours ravis d’aider et d’échanger !

>> A LIRE AUSSI : le cyclotour d’Europe musical, voyage à travers les frontières

Partager

comparateur Antivol velo
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air