Quels équipements de sécurité pour une draisienne ?

Publié par 
Emilie De Citycle,
le 
Accueil, Conseils pratiques, Conseils vélo, Enfants, Matériel vélo, Matériel vélo enfant

Partager

Quels équipements de sécurité pour une draisienne ?

La pratique du vélo sans pédale ne se fait pas sans équipement de sécurité. Avant même de protéger, ils rassurent les enfants et les parents dans la pratique du deux-roues. C’est donc aussi grâce à eux que votre petit va prendre confiance en lui. Quels sont ceux obligatoires et ceux fortement conseillés ? Nous en dressons la liste pour vous.

Le casque enfant obligatoire même sur un vélo sans pédale

Enfant avec casque sur un vélo sans pédale Dip DapPas de pratique de la draisienne sans casque. Depuis 2015, la loi oblige les usagers de la route de moins de 12 ans à s’en équiper. Qu’il soit conducteur ou passager. Et s’il n’est jamais évident de le faire porter aux plus petits, imposez-lui le plus tôt possible afin qu’il l’assimile aux sorties deux-roues. Par la suite, il pourra même s’en équiper seul afin de le responsabiliser. Il n’y a pas d’âge pour commencer…

Au-delà de l’aspect sécurité, le port du casque va lui donner confiance. Cette protection lui ôte l’appréhension qu’il peut avoir lors de la prise de vitesse sur son deux-roues. Pour faciliter l’appropriation de cet équipement par votre enfant, choisissez un modèle qui lui plait. Les fabricants ont bien intégré cette donnée et redoublent d’efforts pour rendre les casques enfants attrayants.

Le casque bébé Abus Purple star smiley s’adapte aux têtes de 45 à 50 centimètres, soit à partir de 8 mois environ jusqu’à 3 ans. Il dispose de bons renforts en mousse, de bandes réfléchissantes et d’une protection contre les insectes. Jolies couleurs, illustrations enfantines : son look plaira aux enfants. Ils pourront l’arborer fièrement dans les parcs.

Quid du port du gilet de sécurité vélo

Fillette à vélo avec gilet jaune de sécurité WowowLe port du gilet de sécurité n’est pas obligatoire sur un deux-roues. Malgré tout, son achat peut s’avérer très utile. Cet équipement sert avant tout à rendre visible son porteur grâce à ses bandes réfléchissantes, que ce soit sur un vélo d’équilibre ou assis dans le siège enfant sur le vélo de maman. Au parc, vous pourrez facilement le suivre dans ses courses effrénées et surtout, les autres le verront. Le gilet est d’autant plus essentiel si vous réalisez une partie du trajet « aire de jeu – maison » sur un trottoir, le long d’une route, ou d’un chemin fréquenté par des cyclistes. L’hiver, avec la baisse de la luminosité, son port devient incontournable. Le modèle de gilet de sécurité pour enfants Wowow est destiné aux enfants de 3 à 16 ans avec des modèles XS à L.

Faire endosser le gilet de protection à son enfant est beaucoup moins difficile que de lui imposer le casque. Il ne le gêne pas dans ses mouvements et lui permet de se différencier des autres enfants. Il pourra même faire des jaloux dans les cours d’immeubles ou dans les jardins publics.

L’acheter en même temps qu’un vélo sans pédale d’apprentissage permet de faire une pierre deux coups puisqu’il peut servir sur le cyclo des parents et même plus tard, quand l’enfant commencera à faire du vélo.

>> A LIRE AUSSI : Le vélo d’équilibre idéal pour l’éveil des enfants

Des baskets… pour les parents

Enfant sur draisienne avec son pèreAutre équipement indispensable à la pratique du vélo sans pédale : des chaussures fermées et un pantalon. Afin de prévenir au mieux les bobos, pensez à habiller votre enfant pour qu’il soit confortable mais aussi pour qu’il ne perde pas une chaussure en cours de route. Chaussures fermées privilégiées, donc et pantalon en cas de chute. Et pour les parents, des baskets ! Votre enfant va progresser rapidement au guidon de son vélo d’apprentissage. Il commence à dessiner des virages et à mieux contrôler sa vitesse par rapport à l’environnement qui l’entoure grâce à une meilleure perception de l’espace. Il prend aussi de l’assurance dans les descentes et commence à éprouver de nouvelles sensations pour son plus grand plaisir. Cela peut engendrer quelques courses impromptues pour les parents qui le surveillent. Escarpins ou tongs sont donc à mettre de côté lors des sorties draisiennes pour des chaussures plus adéquates.

Et petit conseil de parents à parents : une astuce qui a fait ses preuves pour éviter les chutes. Vous pouvez glisser une écharpe ou un grand foulard sous les bras de votre enfant et la maintenir en hauteur pour l’assister dans ses premiers mètres ou éviter qu’il ne tombe. A l’image de gilets dotés de poignées dans le dos, cela vous évite de rester longtemps le dos penché et vous permet d’avoir une emprise sur votre enfant.

… ou un vélo pour plus de partage

Pour partager au maximum le plaisir de l’enfant sur son deux-roues, les parents peuvent les accompagner sur leur vélo. Une activité qui promet de vrais moments de complicité pour la joie du petit qui adore imiter les grandes personnes. Toutefois, mieux vaut le faire une fois l’équilibre de l’enfant bien développé et la phase d’apprentissage dépassée. Sur le vélo, il est plus difficile d’intervenir auprès du petit. Cependant, en étant proche de lui physiquement, vous pouvez plus facilement lui proposer de s’arrêter.

Le casque est le seul équipement obligatoire pour la pratique d’un deux-roues pour un enfant. Vous pouvez compléter la tenue avec un gilet de sécurité notamment si votre petit roule sur un trottoir ou au milieu d’autres vélos. N’oubliez pas l’équipement pour vous, afin de suivre le bolide au rythme de sa progression que ce soit au pas de course ou en vélo.

>> A LIRE AUSSI : Quelle marque de draisienne Puky, Polisport, Rebel Kidz, Dip Dap ?


Le port du casque pour l’enfant dans la loi
La loi du 22 mars 2017 impose désormais le port du casque pour les enfants de moins de douze ans lorsque ceux-ci roulent à vélo, qu’ils soient passagers ou conducteurs. Cela vaut pour les usagers de mini vélo sans pédale, vélo ou encore trottinette mais aussi lorsqu’ils sont dans une remorque derrière vous ou encore dans un cargo. Le montant de l’amende encouru est de 135 euros. La sanction ne s’applique bien sûr pas à l’enfant qui ne porte pas de casque, mais à l’adulte de 18 ans et plus qui le transporte ou l’accompagne.

Partager

comparateur Antivol velo
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air