Quel type de dynamo choisir pour un voyage à vélo ?

Publié par 
Jean-Renaud ,
le 
Accueil, Conseils techniques, Conseils vélo, Roue

Partager

Quel type de dynamo choisir pour un voyage à vélo ?

En pleine préparation d’un voyage à vélo ? N’oubliez pas de bien choisir l’alimentation et l’éclairage de votre vélo, que ce soit pour rouler la nuit ou seulement pour être vu en cas de faible luminosité. On vous explique quel type de dynamo choisir pour votre prochain voyage à vélo !

La dynamo vélo : parfaite pour le cyclotourisme et les voyages à vélo

La dynamo vélo est une alimentation d’éclairage vélo particulièrement appréciée par les amateurs de cyclotourisme et de voyages à vélo. En effet, il suffit de pédaler pour générer du courant électrique et alimenter l’éclairage. Dynamo sur roue ou moyeu : ces deux solutions sont idéales pour une autonomie maximale. Votre éclairage est toujours prêt à fonctionner. Vous n’avez, en effet, pas de pile à changer ni de batterie à recharger. Pratique pour un voyage à vélo avec des bivouacs sans électricité !

La dynamo sur roue ou bouteille

La dynamo sur roue ou bouteille est située près d’une des roues du vélo. Lorsqu’elle est actionnée par le cycliste, une roulette vient frotter contre le pneu et génère du courant. Elle est petite et peu encombrante.

Dynamo AXA sur roue vélo
Bon à savoir : les modèles d’entrée de gamme ne garantissent pas un éclairage suffisant de nuit hors de la ville. Pour le cyclotourisme ou les voyages à vélo, préférez des dynamos sur roue de bonne qualité (dynamo vélo Axa Quattro ou une dynamo vélo Axa Traction Power). En effet, elles sont plus puissantes, plus résistantes, plus silencieuses et génèrent aussi moins de frottement.

Consultez la fiche-conseil « Comment installer une dynamo sur roue vélo » pour plus d’informations sur les branchements, le réglage, la réparation et l’entretien de ces alimentations d’éclairage vélo.

Points forts :
– légère
– économique à l’achat
– pas de frottement quand elle est débranchée

Points faibles :
– roulette qui peut glisser sous la pluie
– friction plus ou moins importante selon la qualité de la dynamo et les modèles
– roues parfaitement dévoilées
– réglage nécessaire pour un bon fonctionnement
– usure du flanc de pneu

La dynamo roue pour une utilisation en voyage à vélo ?
La dynamo sur roue est un éclairage à envisager pour les voyages à vélo, à utiliser notamment en tant qu’éclairage vélo de secours, si vous vous faites surprendre par la nuit en cas de faible luminosité. Pour rouler en pleine nuit, préférez utiliser une dynamo moyeu. Elle offre effectivement un meilleur rendement.

La dynamo intégrée dans le moyeu

Située à l’intérieur du moyeu de la roue avant, la dynamo moyeu génère du courant pour alimenter l’éclairage de votre vélo. Elle est toujours branchée et prête à fonctionner.

Exemple de dynamo dans moyeu

Les roues avec dynamo Shimano comme les roues avec dynamo SON offrent un meilleur rendement que les dynamos sur roue. Et si vous envisagez de rouler en pleine nuit, préférez une dynamo moyeu accompagnée d’un éclairage LED puissant. Vous assurez un bon éclairage de la route par tous les temps, même à faible vitesse lorsque vous grimpez une côte par exemple.

Points forts :
– excellent rendement
– friction minime
– efficace, y compris sous la pluie
– bon fonctionnement, y compris lorsque la roue est voilée
– dynamo protégée à l’intérieur du moyeu
– longue durée de vie
– pas de réglage

Points faibles :
– plus lourd
– alimentation non débrayable, nécessite un interrupteur

La dynamo roue pour une utilisation en voyage à vélo ?
Même si elle est plus lourde que la dynamo roue, la moyeu est plus fiable et plus adapté à une utilisation lors d’un voyage à vélo. Elle est efficace par tous les temps, tant que vous continuez à pédaler !

Pour un éclairage à l’arrêt : optez pour un chargeur à batterie tampon !

Le principal inconvénient de la dynamo vélo, c’est qu’à l’arrêt, vous n’avez plus d’éclairage ! Savez-vous qu’il est possible d’installer un chargeur USB avec batterie tampon intégrée afin d’emmagasiner de l’énergie produite pour continuer à éclairer, même lors d’un bref arrêt ?E werk branché pour la dynamo

Le chargeur USB-Werk sur dynamo  avec batterie tampon intégrée vous donne la possibilité de recharger une batterie tampon, un GPS ou un smartphone tout en roulant. C’est, en effet, un petit détail mais qui a toute son importance lors de voyages à vélo. Vous avez trouvé la dynamo qui correspond à votre voyage à vélo ? Alors, il ne vous reste plus qu’à chercher le bon éclairage vélo maintenant !

À lire : Lux et Lumens, quelle différence ?

Partager

comparateur Antivol velo

2 comments

  1. Bonjour,
    Sur une bicyclette la « génératrice tournante » n’est pas une « dynamo » mais un « alternateur ».
    La dynamo serait plus volumineuse et plus lourde, fournirait du courant quasi-continu et partiellement régulé.
    l’alternateur est plus simple fiable et léger, mais fournit un courant dont la fréquence (bof!) et la tension (aïe!) varient avec la vitesse, d’où grillage de lampe assuré dès que l’on dépasse les 15-20 Km/h, vitesse de croisière pour laquelle ils sont calculés.
    Pour les randonneurs au long cours, l’alternateur dans le moyeu est la bonne solution à condition de le faire suivre d’un redresseur/régulateur/chargeur pour une batterie auxiliaire.
    Cet équipement permet de recharger tous types d’appareils, et souvent d’alimenter automatiquement à l’arrêt le feu arrière en clignotant.
    Ce dispositif de sécurité est obligatoire dans certains pays, et on le trouve en série sur des bicyclettes d’importation.

  2. Rien d’intéressant dans cet article.
    Aucune proposition de modèle.
    Aucune rétrospective.
    Rien sur le fait de charger des appareils externe ( ce qui est une particularité du cyclotourisme car on est longtemps dehors et on à rarement une prise de courant à disposition).

    Bref ni fait, ni à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air