Quel est le vélo électrique qui me convient ?

Publié par 
Virginie de Citycle,
le 
Accueil, Vélo électrique, Vélos de ville

Partager

Quel est le vélo électrique qui me convient ?

Le vélo électrique pour lutter contre la pollution

Un vélo électrique Cruise Fat
VAE Cruiser Fat

La pollution atmosphérique est de plus en plus inquiétante tant au niveau des grandes villes qu’à l’échelle planétaire. Les moteurs thermiques des automobiles et les émissions industrielles sont les grands coupables de cette pollution et l’un de ces problèmes majeurs qui exigent des mesures immédiates aussi bien de la part des gouvernements qu’au niveau individuel.

De plus en plus de personnes acquièrent une conscience écologique dans tous les domaines de leur vie, depuis le recyclage des déchets qu’ils produisent jusqu’à la réutilisation de toutes sortes d’objets d’occasion qui sont achetés non pas pour leur bas prix, mais parce que de cette manière la vie utile de l’objet se voit prolongée et l’on évite qu’il vienne s’ajouter trop tôt aux montagnes d’ordures produites chaque jour.

Pour les déplacements, l’option du vélo est la clé, surtout lorsqu’il s’agit de déplacements exclusivement urbains qui ne concernent alors pas une quantité excessive de kilomètres. Les vélos à assistance électrique (V.A.E.) sont venus pour simplifier la vie des toutes celles et ceux qui voulaient un mode de transport électrique plus soutenable et qui se trouvaient en forme physique insuffisante pour commencer à utiliser le vélo au quotidien.

Quel VAE acheter ?

Vélo électrique pliable compact
Vélo pliant électrique, compact et léger

Voici le premier dilemme lorsqu’on réfléchit à acquérir un cycle à pédalage assisté. Il faut savoir que si l’on possède déjà un vélo, nous n’aurons probablement pas besoin d’en acheter un autre. Il existe des kits sur le marché très faciles à installer qui convertiront votre bicyclette classique préférée en un deux-roues électrique en quelques minutes pour les cas les plus remarquables.

Rendez-vous dans un établissement autorisé et l’on vous dira ce dont vous aurez besoin exactement. Les prix de ces kits varient beaucoup en fonction de leur qualité et du rendement que l’on veut obtenir, mais les plus basiques peuvent avoisiner les 250 euros (batterie exclue), bien que leur qualité laisserait beaucoup à désirer. Si vous ne souhaitez pas dépenser deux fois, à partir de 400 euros vous trouverez des kits électriques de qualité.

Si vous ne possédez pas encore de vélo, pour son achat vous devriez suivre les mêmes critères que l’on vient de vous indiquer pour l’installation d’un kit de conversion. Pensez à l’usage que vous allez donner au véhicule, habituel ou occasionnel, ainsi qu’aux besoins spécifiques que vous pourriez avoir. Par exemple, de nombreux utilisateurs optent pour un vélo pliant qu’ils pourront ranger facilement à la maison ou dans le coffre d’une voiture.

Si vous avez des doutes sur le modèle de vélo parce que vous ne savez pas si vous allez vous y habituer, vous pouvez commencer par un modèle basique que, au cas où vous vous décidiez plus tard pour un modèle plus professionnel, vous pourrez revendre facilement d’occasion.

La plupart des vélos électriques bas de gamme et de moyenne gamme possèdent un moteur dans l’une des roues, de nos jours presque toujours dans la roue arrière. Les VAE à moteur central électrique, au niveau du pédalier, entrent déjà dans la gamme supérieure. De grands fabricants comme Bulls, Haibike ou Rotwild, se vendent dans une tranche de prix plutôt élevée, puisqu’ils offrent des prestations généralement meilleures que d’autres marques, surtout en ce qui concerne le système électrique et les composants mécaniques. Si vous voulez visualiser toutes ces alternatives d’un coup d’œil, vous trouverez les différentes options électriques sur le site https://bikelec.fr

VTT électrique
VTT électrique haut-de-gamme Rotwild de fabrication allemande

L’assistance électrique pour rendre le parcours plus léger

Ce type de vélos fournit une grande puissance en touchant à peine la pédale. Ce qui fait que de nombreuses personnes les trouvent hautement sûrs pour conduire sur les routes encombrées de trafic. Ils sont également parfaits pour aborder une côte, puisqu’on sentira l’aide dès les premiers instants. Mais c’est sans doute dans les parcours les plus difficiles de type tout terrain que l’on trouvera leur usage le plus étendu, en permettant au cycliste d’arriver là où il ne se l’était jamais imaginé, ou de profiter d’une journée avec des pros du VTT avec qui on n’aurait jamais osé partager une sortie.

Les grandes améliorations dont on peut profiter sur un de ces e-bikes les rendent adéquats pour tous types de personnes, même sans expérience préalable avec les vélos purement mécaniques. On les remercie infiniment lorsqu’on a besoin d’un compagnon pour les parcours longs et difficiles, lorsqu’on souhaite éviter la perte de temps et les dépenses superflues lors de nos déplacements courts en ville, ou lorsqu’on doit déplacer de la charge, comme avec le tricycle électrique ci-dessous :

Le prix d’un vélo électrique variera beaucoup en fonction du type de moteur et de la qualité des composants. Les modèles les plus courants pour des vélos de balade tournent autour de 1500 euros, bien qu’il existe des vélos très basiques pour moins de 1000 euros. Les plus professionnels, que ce soit de route ou tout-terrain, dépassent allègrement les 2000 euros, et grimpent même au-delà des 3000 si l’on parle des plus avancés. Ensuite, on entre dans la catégorie du très haut-de-gamme, voire de l’indécence, avec des modèles à plus de 10 000 euros l’unité. Ça a au moins l’avantage de nous faire relativiser le prix des VAE plus conventionnels, lorsqu’on hésite encore à casser sa tirelire.

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo