L’autre façon de voyager à vélo

Publié par 
Othello Desurmont,
le 
Accueil, On parle de vous, Professions cycle

Partager

L’autre façon de voyager à vélo

Deux jeunes femmes créent leur société d’organisation de circuits à vélo. Qu’elles testent personnellement.

«Et si on traversait l’Europe à vélo cet été ? » Ce défi estival que se sont lancé Eugénie et Bérengère, alors étudiantes en école de commerce, n’est pas resté lettre morte. Non seulement, elles ont bien parcouru leurs 2 200 kilomètres de l’Allemagne à la mer Noire, mais elles y ont trouvé leur métier : voyagistes.

« D’étape en étape, on rencontrait des cyclistes reposés, souriants. Ils n’avaient pas à se préoccuper de l’hébergement et leurs bagages les attendaient à l’hôtel. Alors que nous, nous avions les sacoches pleines de tentes, de vêtements, de nourriture, nous cherchions chaque soir un camping. Je vous assure que, dans les Carpates, ça tirait vers le bas dans les côtes», sourit Bérengère.

Ces touristes sans valises qui pédalaient ainsi de ville en ville avaient en fait réservé leur circuit dans une agence de voyages. «Le concept fait fureur en Allemagne, où l’on fait beaucoup de vélo. C’est ce concept que nous avons décidé d’importer en France», précise Eugénie. «Nous les testons tous» Du tourisme à bicyclette mais sans les soucis de l’organisation.

« Comme nous ne sommes pas franchement des sportives, nous avons choisi des circuits en pays plat pour commencer. Nous les testons tous. Tant pour le parcours proprement dit que pour l’hébergement. Nous choisissons plutôt jusqu’à maintenant de bons hôtels de catégorie moyenne ou des chambres d’hôte. Pour les vélos, nous passons par des loueurs. Ils gèrent la logistique, équipent et apportent les vélos aux clients et prennent en charge les bagages pour chaque étape.»

Eugénie et Bérengère ont créé leur entreprise après avoir inauguré leur premier circuit touristique à vélo en Pays de la Loire la saison dernière. « Les retours ont été excellents, ce qui nous a encouragées à continuer. »

Et, comme elles cherchent plutôt les pays plats, leur regard s’est immédiatement tourné vers la Charente-Maritime, deuxième département touristique de France. «Nous y avons imaginé deux circuits : l’un de trois jours de La Rochelle à l’île de Ré avec retour à La Rochelle, l’autre de sept jours avec La Rochelle, l’île de Ré, Rochefort, Oléron, avec retour par bateau d’Oléron à La Rochelle.» Coût du séjour : Environ 600 euros pour la semaine, location de vélo, carnet de voyages, hébergement avec petit déjeuner compris.

Les itinéraires des deux jeunes femmes privilégient naturellement les pistes cyclables et les beaux paysages avec des étapes courtes afin d’être accessibles à tous. «Rien de mieux que le vélo pour voir s’envoler paisiblement les hérons.» Les clients reçoivent en début de périple un topo-guide et un carnet de voyage avec les informations touristiques ou historiques sur les sites traversés.

De 7 à 77 ans «Pour nous, le circuit La Rochelle-Ré-Oléron de cet été, c’est un peu l’épreuve du feu. L’an dernier, la Touraine, ce n’était qu’un test.»

Parallèlement à la Charente-Maritime, elles créent pour cet été des circuits sur le Limousin, la Bretagne-Nord, la Gironde, les Landes et la région parisienne. «Pour l’instant, nous évitons les régions montagneuses. Le tourisme sportif, ce n’est pas trop notre truc. » Et pas leur cible. Car Eugénie et Bérengère proposent des «vacances à vélo pour tous, de 7 à 77 ans ». Leurs atouts ? Un parcours sécurisé et testé, une organisation logistique fluide, des informations touristiques détaillées, une sélection des meilleurs hébergements, un service d’assistance 24 heures sur 24.

« Nous avons adapté la formule à la demande française. Les Allemands sont plutôt pour les voyages en groupes, les Français préfèrent les séjours en couple, en famille ou à deux ou trois copains. »

Les deux jeunes femmes ont passé ces derniers jours dans la région rochelaise à peaufiner leurs circuits entre marais salants et haies de tamaris.

Et elles vont repartir pour leur grande boucle à elles. Sans col à franchir.

www.levelovoyageur.com
Tél : 09 70 40 61 68.

Sources : sudouest.fr

Partager

comparateur Antivol velo

1 comment

  1. Bonjour,
    Très bonne initiative pour les voyages à vélo en famille. Je suis cyclotouriste et n’envisage pas de balades sans ma « petite reine », je pense que les vélos de location ne me conviendraient pas pour des séjours de plud d’une journée. D’autre part je crois qu’il serait bon de prendre contact avec la fédération française de cyclotourisme, E-mail :info@ffct.org, 12 rue Louis Bertrand -94207 Ivry-sur-Seine Cedex. site : http://www.ffct.org.
    J’habite en périgord qui est une belle région à découvrir à vélo.
    Merci pour votre belle idée…
    P. Jourdan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air