Belgique : la piste cyclable phosphorescente débarque

Publié par
Dera Victory,
le 
Accueil, Actualités, Insolite
Partager
Belgique : la piste cyclable phosphorescente débarque

Imaginez : Vous roulez la nuit à vélo sur une piste cyclable, mais au lieu d’être éclairé par des lampadaires, c’est la piste elle-même qui s’illumine pour que vous puissiez la voir. L’idée vous plait ?… Eh bien sachez que ce genre de piste existe déjà en Pologne et en Algérie. Aujourd’hui, elle débarque en Belgique. Effectivement, les autorités flamandes ont décidé de la tester. Un nouvel aménagement vélo Belge est ainsi à l’essai dans la commune de Termonde. Objectif avec l’installation de cette première piste cyclable phosphorescente : améliorer la signalisation routière et augmenter la sécurité des cyclistes.

Un aménagement vélo Belge insolite arrive à Termonde

Dans la commune flamande de Termonde, les cyclistes ont donc la joie de tester une toute nouvelle installation. Ce nouvel aménagement vélo Belge, c’est la fameuse piste cyclable phosphorescente. Une nouvelle génération de piste déjà testée dans plusieurs pays. Sa particularité ? Elle se met à briller la nuit. Cela est rendu possible grâce à son revêtement de luminophores. En effet, ces particules luminescentes sont ajoutées à la peinture de la piste. Elles sont capables d’absorber la lumière du soleil. Une fois la nuit tombée, la piste peut ainsi s’illuminer pour le plus grand bonheur des usagers.

Piste cyclable réfléchissante

Crédit photo : flandreinfo.be

Une piste cyclable phosphorescente de 160m dans un 1er temps

Pour le 1er test de ce nouvel aménagement vélo Belge, une portion de 160 m de piste cyclable phosphorescente a été installée. En effet, il faut savoir que le coût de cette technologie, bien que simple, reste assez élevé. Pour pouvoir aménager des pistes plus longues et plus nombreuses, il faudra attendre les résultats des tests effectués à Termonde. A noter qu’en Wallonie, cette technologie n’est pas encore utilisée. Toutefois, elle n’est pas inconnue des autorités.

Elle est déjà utilisée dans certains types de marquages routiers, et plus spécifiquement autoroutiers, explique Jean-François Gaillet, porte-parole de l’Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR). Ainsi, il n’est pas impossible qu’elle soit prochainement appliquée dans le Sud du pays. Reste à attendre que les tests menés dans le Nord soient concluants.

Aménagement vélo belge la première piste cyclable phosphorescente

Crédit photo : sudinfo.be

Sources :

Partager

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Qualité de l'air