Dynamo moyeu : de l’énergie dans la roue du vélo

Publié par 
Othello Desurmont,
le 
Accueil, Conseils techniques, Conseils vélo, Roue

Partager

Dynamo moyeu : de l’énergie dans la roue du vélo

A vélo, il est fortement conseillé pour voir et être vu de tous de posséder un système d’éclairage avant et arrière. Une des alimentations les plus fiables pour s’assurer un bon éclairage, c’est la dynamo moyeu. Zoom sur cette solution incontournable d’alimentation.

Les éclairages étant souvent alimentés par des piles, cela finit par coûter cher à l’usage. Les plus malins optent pour des piles rechargeables. L’investissement est plus important au départ, mais le risque que les accumulateurs se retrouvent vides n’est pas à écarter. Il y a une solution à ce type de problème : la dynamo et en particulier la dynamo moyeu. Il existe deux types de dynamo  pour l’alimentation d’un feu :

  • Les dynamos de type classique, aussi appelées dynamo bouteille ou dynamo toupie en raison de leur forme. Ils se fixent sur les haubans arrières du vélo et viennent frotter sur le pneu pour fournir l’énergie.
  • Les dynamos dans le moyeu ou encore appelées dynamos hub. Ces dynamos sont placées, la plupart du temps, dans la roue avant, offrant de nombreux avantages.

 La dynamo moyeu, une valeur sûre

Tout d’abord, la dynamo moyeu est une source d’énergie illimitée. Elle ne réclame aucun entretien pour assurer son fonctionnement et génère de l’énergie dès que la roue tourne. Il est donc impossible de tomber en panne avec ce type d’alimentation. Si, en plus, le feu est muni de capteurs, plus aucune manipulation n’est nécessaire. Le feu s’allume tout seul dès que la luminosité ambiante baisse. Les feux de la gamme Senso de Busch und Muller, par exemple sont équipés de ce système. Pour les feux qui ne sont pas munis de capteurs, il suffit de se servir de l’interrupteur. Pour comparaison, avec une dynamo bouteille, lorsque la luminosité baisse, il faut s’arrêter pour mettre en place la dynamo sur hauban et allumer le phare.

De plus, contrairement à la dynamo sur pneus, la dynamo moyeu est parfaitement protégée et toujours bien en place. Par conséquent, ni un léger voilage de la roue ni la pluie n’a d’influence sur son rendement.

Roue vélo avec dynamo moyeu

La dynamo moyeu, pour les hautes performances

La dynamo dans le moyeu oppose beaucoup moins de résistance à la marche du vélo, et sera encore moindre suivant la qualité des roulements à billes contrairement à une dynamo classique sur hauban qui a plus d’effet sur la vitesse du vélo. Le graphe suivant montre l’effet du ralentissement causé par la dynamo sur la décélération d’une roue. Plus la vitesse du vélo baisse, plus la résistance sera grande.

Courbe de ralentissement

Les marques de roue dynamo comme SHIMANO, SON, NOVATEC proposent différents modèles. La différence notable entre ces modèles sera le poids de la dynamo elle même. Par exemple le moyeu avec dynamo DH 3N30 de chez Shimano pèse 870 g alors que le moyeu Son Delux  ne pèse lui que 390 g. Il est également possible

 

Dynamo dh3n30 et Son Delux

>> À LIRE : Knog : une série d’éclairages pour vélo multifacettes

Autre différence sera la vitesse qu’il faut atteindre pour que la dynamo fournisse les 3W qu’elles annoncent toutes ! Le rendement d’une dynamo est proportionnelle à la qualité du circuit magnétique. Le rendement d’une dynamo moyeu est en moyenne de 65%. alors qu’une des meilleurs dynamo sur hauban comme celle de Busch und Muller annonce un rendement maximum de 40%. Pour exemple, il faut atteindre au moins 8 km/h pour alimenter un phare avec une dynamo classique, alors qu’avec une dynamo moyeu, il faut atteindre 5 km/h pour le même résultat. Enfin notez que les fabricants ont également diversifier leur offre avec différents types de moyeux en proposant des moyeux dynamo pour freins à disque, des moyeux dynamo à axe à écrou et des moyeux dynamo à axe à serrage rapide.

Roue avec dynamo intégré au moyeu

Alimentation d’un GPS ou chargeur de smartphone

Avec une telle efficacité, il est tout à fait possible d’alimenter ou recharger un appareil électronique comme un téléphone ou un GPS. Pour ce faire, il existe des transformateurs comme l’USB-Werk ou le Lightcharge. Ils se branchent à votre dynamo et vous offrent une sortie USB tout à fait  apte à recevoir votre chargeur. De plus ces deux modèles sont équipés d’une batterie tampon intégrée qui permet de diffuser un courant continue dans votre appareil sans tenir compte de votre vitesse de pédalage.

Pour conclure, la dynamo moyeu est un accessoire dont les avantages sont indéniables et permettent une pratique du vélo de jour comme de nuit dans la plus grande sérénité.

Parution de l’article : 03/12/2010, mis à jour le 15/01/2018

Sources :

>> À LIRE : Signalisation : ces éclairages passifs qui rendent visible à vélo

Partager

comparateur Antivol velo

1 comment

  1. ma dinamo dans le moyeu ne fonctionne plus, je n’ai plus d’éclairage ni à l’avant ni à l’arrière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air