Produire sa propre électricité à vélo : une idée pas si improbable que ça !

Publié par
Dera Victory,
le 
Non classé
Partager
Produire sa propre électricité à vélo : une idée pas si improbable que ça !

Le saviez-vous ? Dans certains pays comme le Pérou, l’électricité est gratuite certaines personnes de la population. Effectivement, à force d’investir dans les énergies renouvelables, les péruviens ont fini par rendre cette énergie non payante. Bien sûr, aujourd’hui il existe différents moyens de produire sa propre électricité sans devoir payer de facture. C’est le cas par exemple du solaire, de l’hydrolien ou encore de l’éolien. Toutefois, ces alternatives peuvent toujours représenter des investissements assez coûteux. Pour l’heure, on peut donc dire que l’énergie gratuite pour tous, ce n’est pas encore pour demain.

Pour des gens comme Manoj Bhargava (milliardaire Indien) cependant, il s’agit d’un rêve qu’il est parfaitement possible de réaliser. La preuve : celui-ci a mis au point un surprenant appareil. Son invention est capable de générer cette fameuse énergie tant convoitée, le tout en pédalant. Pour ce faire, ce brillant inventeur est tout simplement parti d’un vélo d’appartement. Le principe : convertir l’énergie produite par le pédalage en électricité. Aussi simple que ça !

Une heure de pédalage pour 24 h d’électricité

Plus surprenant encore l’inventeur annonce que son appareil serait capable d’alimenter une maison entière pendant 24 h. Toujours selon lui, il suffirait pour cela d’une petite heure de pédalage. Grâce à cette invention, Manoj Bhargava se projette ainsi dans le futur. Pour lui, son appareil pourrait permettre de fournir en électricité les plus de 3 milliards de personnes dans le monde qui en sont privées. D’ailleurs, pour prouver que ces dires ne sont pas que des paroles en l’air, l’homme prévoit de produire et de commercialiser son invention baptisée « Free Electric Bike ». En Inde, dans un premier temps, 10.000 exemplaires devraient pouvoir être distribués. Par la suite, Manoj Bhargava prévoit une commercialisation de l’engin à l’échelle mondiale. Cerise sur le gâteau, le créateur du « Free Electric Bike» est  convaincu de pouvoir produire et distribuer son produit pour moins de 100 $ l’unité. Espérons que nous y aurons également droit.

Partager

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz

Catégories

Qualité de l'air