Le pédalier courbe pour une meilleure performance ?

Publié par 
Othello Desurmont,
le 
Accueil, Conseils techniques d'entretien vélo, Conseils vélo

Partager

Le pédalier courbe pour une meilleure performance ?

Chaque année l’industrie du cycle offre au public des produits de technologie très avancée. C’est ainsi qu’en 1981 une petite société italienne du nom de P.M.P conçoit le premier modèle de pédalier courbe (Bent Crank en anglais), le « L ».
Un archétype qui offre une courbe de 90 degrés et permettrait d’augmenter son rendement à vélo : efficacité, puissance et vitesse.

Ce produit révolutionnaire brave les années et suscitant des interrogations sur sa réelle efficacité jusqu’à nous revenir aujourd’hui notamment chez la marque asiatique E-Chien.

C’est en se rendant au Salon international du cycle l’année passée à Taipei en Thailande que notre équipe a découvert le pédalier courbe nouvelle génération.

Cette manivelle de forme incurvée remplace le traditionnel pédalier rectiligne.

Avec cet accessoire, il serait facile de gagner les 40 km/h que nos cyclistes professionnels préférés atteignent, eux, avec endurance et détermination; et de se sentir pédaler comme sur un plateau à 50 dents alors que vous vous trouvez sur un 56 T et cela sans la quantité d’efforts que cela requiert !

curved-crank-taiwan2

Avec un pédalier courbe, le braquet (rapport entre le nombre de dents du plateau et du pignon) est de 56/44/32 T (dents par plateau) pour un vélo de course et de 48/36/26 T pour un VTT. Le braquet est amplifié ce qui a pour conséquence de sublimer votre vitesse.

Si vous avez déjà eu l’opportunité de tester un tel vélo, n’hésitez pas à nous donner votre avis et à nous faire part de vos commentaires !

premier pedalier courbe

Partager

comparateur Antivol velo

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Le pédalier courbe pour une meilleure performance ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
marc
Invité
J’ajouterais que l’énergie (plus précisément la puissance) à fournir pour rouler à 40 km/h est la même (pour un cycliste et un vélo donnés) quelque soit la forme de la pédale… Si vous n’avez pas cette puissance dans les jambes, et bien au revoir les 40 km/h… Par contre si vous voulez rouler à 40km/h en réduisant vos efforts : le vélo couché. Lui diminue les efforts résistants. Rouler à 40km/h sur un vélo couché demande moins de puissance que sur un vélo classique : meilleur aérodynamisme. Un petit correctif à votre article serait scientifiquement bienvenu, même après 2 ans…… Read more »
julien
Invité

Pouvez-vous donner une explication précise sur le fonctionnement car en ne changeant ni la longueur, ni la force sur la pédale (dictée par le cycliste) le couple(physique) ne change pas. Ainsi sans changer la fréquence angulaire il ne peut pas y avoir un gain de puissance.

Michel
Invité

Mathématiquement impossible que ce pédalier améliore quoi que ce soit.
Au contraire, à résistance égale, il est plus lourd qu’une branche droite classique.
On se sentira pédaler comme sur un plateau de 50 dents… avec 49!

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo