Quand les marques de luxe s’emparent de la petite reine

Publié par 
,
le 
Accueil, Actualités, Insolite
Partager
Quand les marques de luxe s’emparent de la petite reine

Au royaume de la petite reine, les choses changent. Le tristement définit comme étant « l’automobile du pauvre » n’est plus. Le vélo est aujourd’hui devenu, si l’on peut dire, un objet désirable et tendance, pour lequel certains n’hésiteraient pas à payer le prix fort. Lorsque le luxe s’en mêle, les conséquences peuvent être très coûteuses.

Eh oui, le vélo fait bien son come-back ! Les idées ont bien changées depuis le temps où l’on considérait le vélo comme étant la voiture du pauvre. Aujourd’hui en effet, il revient en force. Moyen de locomotion économique, écologique… à notre époque, le vélo devient également un objet statutaire pouvant parfois être synonyme de luxe et de prestige.

Le vélo signé Héritage

05_95252174_north_600x_white

En effet, depuis la mise en vitrine du fameux vélo, signé Héritage et Melinda Gloss, en 2013, par le célèbre magasin branché Colette, aux prix de 10.000 euros, une nouvelle « vélorution » a commencé avec en première ligne, un nouveau type de vélo chic et de luxe. Vidéo à l’appui en bas d’article.

Le vélo signé Hermès

velo_heritage

Si vous aimez les grandes marques, et surtout si vous avez les moyens, ces nouveaux vélos de luxe vous plairont surement. Vous aurez le choix ! Le sellier Hermès a par exemple récemment lancé deux bicyclettes sophistiquées à 8 vitesses, l’une pour la ville et l’autre pour le sport. Vous aurez droit au logo mais aussi à quelques détails en cuir qui ne passeront pas inaperçus. Ces vélo baptisés le Flâneur, vendu à partir de 8 100 euros ont été entièrement conçus par Hermès en partenariat avec l’industriel lyonnais spécialiste du carbone Time. Le résultat : des vélos qui allient à la fois les meilleures technologies du cyclisme, et le savoir-faire classique des artisans français du cuir. Ces vélos haut de gamme ont été réalisés avec un cadre monobloc en carbone pour les meilleures performances. Il faut reconnaître que ces derniers sont « beaux et très légers », c’est en tout cas, ce qu’affirme François Doré, directeur général du département chargé du sur-mesure et des objets de la mobilité : Hermès Horizons.

Lacoste, Chanel, Louis Vuitton et bien d’autres encore

velo_chanel

De nombreuses autres grandes marques s’intéressent de près à la petite reine. Tout comme Hermès, Lacoste, Chanel, Louis Vuitton, ou encore Armani, Dolce & Gabbana… se sont à leur tour lancés dans la tendance à deux roues. Il ne sera donc pas étonnant de voir la petite reine en mode chic et tendance en première page des plus grands magazines de mode, restylée à la façon des couturiers ou autres designers les plus célèbres.

Source : Lemonde.fr

Pour ceux ou celles qui sont passionnés par le vélo à le style, lisez l’article  : Le casque vélo, un accessoire de mode incontournable ?

Partager

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Quand les marques de luxe s’emparent de la petite reine"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
gaston
Invité

Les grandes marques se ruent sur ce qui est un futur marché juteux, elles n’ont aucune compétence dans le domaine, elles feront faire des
produits de plus ou moins bonne qualité en chine, ce qui leur assurera
des profits très confortables, j’espère que les gens ne se laisseront pas
bernés par ces profiteurs.

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Qualité de l'air