Le bonheur vient-il en pédalant ? Il semblerait que oui, alors tous à vélo !

Publié par 
Cédric Attali,
le 
Accueil, Ecologie, Santé

Partager

Le bonheur vient-il en pédalant ? Il semblerait que oui, alors tous à vélo !

Passerez-vous une bonne journée aujourd’hui ? Tout le monde aimerait que la réponse soit oui. Alors, quelles sont les astuces pour bien commencer la journée ? Une étude menée par les chercheurs de l’University of East Anglia a mis en avant qu’aller au travail à vélo pouvait avoir un effet bénéfique sur la bonne humeur. 

Leur étude a été publiée dans la revue Preventive Medicine. Elle nous dévoile les méthodes pour débuter agréablement nos journées, dans la joie et la bonne humeur. Il n’y a rien de bien compliqué. Les méthodes proposées sont à la portée de tout le monde.

Le vélotaf pour être de meilleur humeur

Commencez par mettre la voiture de côté. Pour vous rendre au travail, optez pour la marche à pied, le vélo ou encore les transports en commun. Les études menées ont en effet démontré (une fois encore) qu’aller au travail à vélo ou à pied pouvait rendre plus heureux. Du moins, diminuer les états de stress et d’anxiété. Cette affirmation a pu être établie en se basant sur des données recueillies et minutieusement analysées. Le tout s’étendant sur une durée de plus de 10 ans. Les résultats ont clairement établi qu’aller au travail à vélo ou à pieds avaient un impact positif considérable sur la santé physique. Mais aussi et surtout sur la santé psychologique.

Ces études ont été menées sur 18.000 volontaires anglais résidant en banlieue. Les sujets étaient amenés à répondre à un questionnaire portant sur une période de leur vie d’au moins 3 ans consécutifs, entre les années 1991 et 2009. Ils ont abordé des sujets divers. Des questions sur leur état d’esprit à différents moments de leur vie. Sur leur estime de soi, leurs sentiments, leur capacité à avoir un sommeil paisible etc…. Un score de « bien-être » a ensuite été attribué à chaque candidat en fonction de ses réponses.

>> A LIRE AUSSI : Le vélotaf à égalité avec la salle de sport

Les transports en commun également analysés

Les résultats ont été clairs : contrairement à ceux qui avaient opté pour la marche à pied ou pour le vélo, les sujets se rendant au travail en voiture étaient beaucoup plus vulnérables au stress, beaucoup plus nerveux et susceptibles, voire « incapables de se concentrer ».

Ces conclusions ont, par ailleurs, été revues et vérifiées une nouvelle fois en y intégrant d’autres variables telles que le salaire, l’état de santé, le fait d’avoir des enfants à charge (ou non), etc. Les résultats restèrent cependant les mêmes. Les personnes pratiquant régulièrement le cyclisme pour se rendre à leur travail étaient moins sujets aux angoisses et au stress.

Étonnamment, les personnes interrogées utilisant les transports en commun avaient également enregistré des scores de bien être bien plus élevés que ceux des automobilistes. Les métros et les bus seraient en effet plus favorables à la socialisation et à la relaxation. Ils privilégieraient les échanges, tout en permettant aux usagers de prendre du temps pour s’adonner à un petit passe-temps (lecture, mots croisés…) Bien évidemment il s’agit ici des transports en commun britanniques. En France, ce serait surement une toute autre histoire … ou pas.

Source :

Partager

comparateur Antivol velo

1 comment

  1. Pingback:Billet #8 – Le vélo rend heureux! – Le Gwen Bicloune Tour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo