Porteur, trotteur ou tricycle ? Que choisir avant le premier vélo ?

Publié par 
Othello Desurmont,
le 
Accueil, Conseils pratiques, Conseils vélo, Enfants

Partager

Porteur, trotteur ou tricycle ? Que choisir avant le premier vélo ?

Porteur, trotteur bébé et tricycle sont votre solution si vous vous posez les questions suivantes. Votre petit regarde avec envie les grands pédaler sur leurs vélos au parc ? Bébé voudrait bien une draisienne, mais il est encore trop petit ? Comment aider votre enfant à commencer à apprendre l’équilibre et à pédaler, avant son premier vélo ?

Avant de commencer à vélo : apprendre à pédaler avec un tricycle

bébé sur un tricycleLe tricycle n’est pas uniquement un jouet. Il permet l’apprentissage de la coordination entre les yeux – pour déterminer où aller – et le guidon – pour s’y diriger. Avec un tricycle, l’enfant est bien assis en équilibre. Il peut poser les pieds au sol pour déplacer le tricycle. Mais il doit apprendre à pousser sur les pédales pour avancer efficacement. Le tricycle permet ainsi au tout-petit d’apprendre à pédaler, sans avoir à gérer la délicate question de l’équilibre sur deux roues. En plus de développer la force musculaire de ses jambes, le jeune enfant doit apprendre à coordonner le guidon et sa direction.

Ligne d’apprentissage du vélo par le pédalage : tricycle > vélo avec roues stabilisatrices > vélo d’enfant

banniere_cycletyres_202001

Le tricycle a ainsi l’avantage de la stabilité et est utilisable dès un an ou 18 mois, selon les enfants. Toutefois, avec un pédalage sur la roue avant, donc en traction, le tricycle reste assez difficile à faire avancer rapidement. Certains modèles, comme le tricycle Puky, possèdent en plus une benne pour transporter des jouets et une canne de direction, pour que le parent puisse aider à pousser le petit véhicule. Si le tricycle que vous choisissez possède une barre de direction, préférez un modèle où les pédales peuvent être mises en mode “roue libre”. Votre enfant ne se retrouvera pas à devoir pédaler pour garder la cadence de la roue avant. Son confort sera grandement augmenté.

Apprendre l’équilibre avant la draisienne : porteur bébé et trotteur

Petit porteur bébé vélo

Une draisienne est un véritable vélo d’apprentissage sans pédale. Avec seulement deux roues, elle demande déjà une bonne maîtrise de l’équilibre. C’est environ vers 2 ans, 2 ans et demi, que la plupart des enfants sont en mesure d’utiliser une draisienne. Mais on peut aider son enfant à développer son équilibre sur un petit véhicule à roues dès son premier anniversaire avec un porteur bébé.

Un porteur est un petit vélo à quatre roues qui tient seul en équilibre. L’enfant peut s’asseoir dessus et pousser avec les pieds pour avancer. Il n’est pas rare qu’il s’en serve aussi pour se tenir debout et pour marcher en le poussant. Le porteur bébé développe la motricité générale de l’enfant dès un an. Il leur permet d’apprendre à coordonner le mouvement du guidon et la direction dans laquelle ils veulent avancer.

Ligne d’apprentissage du vélo par l’équilibre : porteur > trotteur > draisienne > vélo d’enfant sans roues stabilisatrices

Entre le porteur et la draisienne, il existe des petits trotteurs à quatre roues, comme le Wutsch de Puky. Ce petit véhicule d’apprentissage tient aussi debout seul. Mais une fois que l’enfant y est assis, il doit lui-même en assurer l’équilibre. Il y a en effet un amortisseur flexible dans le tube de direction du trotteur bébé, au niveau de l’essieu avant. Ainsi les petites roues avant restent au sol et le guidon peut pencher légèrement de gauche à droite. L’enfant améliore sa maîtrise de l’équilibre. Et il roule avec plus de confort sur les surfaces inégales, comme sur les cailloux.

Comment choisir entre un tricycle et un porteur pour son enfant ?

Commencer par pédaler sur un tricycle ? Ou commencer par apprendre l’équilibre avec un porteur puis une draisienne ? Comment choisir ce qui aidera le plus votre enfant ? Il n’y a pas de règles établies pour apprendre à faire du vélo, il faut surtout que ce soit amusant pour l’enfant.

tricycle et vélo avec roues stabilisatrices

Et pour que ce soit amusant, il est plus facile de choisir un véhicule sur lequel votre enfant sera à l’aise. Vous seul connaissez bien les aptitudes et les capacités de votre enfant. Certains enfants aiment être assis, ils sont stables et tiennent bien leur tronc. Ces enfants, souvent plus observateurs, se plairont généralement mieux sur un tricycle. Puis sur un vélo avec des roues stabilisatrices. Une fois le mouvement sur roue bien maîtrisé, et le pédalage acquis, ils se sentiront en sécurité pour faire du vélo sans les petites roues.porteur bébé apprentissage

A l’opposé, d’autres enfants, plus téméraires, bougent tout le temps. Ils ne restent pas assis longtemps et leur patience est parfois plus limitée. Ces petits enfants ont besoin de plus d’exercice. L’apprentissage du vélo sera plus agréable pour ces petits en commençant par l’équilibre sur un porteur ou un trotteur bébé. Ils pourront prendre des risques mesurés en continuant sur une draisienne. Puis, ces enfants apprendront à pédaler avec un vélo sans roues stabilisatrices.

>> A LIRE AUSSI : conseils pour le choix d’un vélo enfant

La sécurité de l’enfant sur un porteur bébé ou un tricycle

Vélo enfant : le plaisir de rouler

Les porteurs et trotteurs ne possèdent aucun frein. Pour ralentir ou stopper, il faut utiliser les pieds. Il est donc important de ne jamais laisser bébé pieds nus. Certains tricycles ont un frein à main, mais bébé place ses pieds sur la roue avant pour pédaler. Il y a donc un risque de frottement. Pour jouer sur son tricycle ou sur son porteur en toute sécurité, chaussez votre enfant avec des chaussures fermés, qui protègent bien les orteils. Bien sûr, le port du casque bébé vélo est recommandé dès le plus jeune âge sur tous ces petits vélos d’apprentissage. Ainsi, l’enfant s’y habitue. S’il a toujours porté un casque sur son tricycle ou sur son porteur, il le mettra également pour faire du vélo.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de débuter l’apprentissage du vélo, tant que cela demeure plaisant pour l’enfant. Choisissez pour votre bébé ce qui convient le mieux à son tempérament et à ses compétences. Et amusez-vous avec lui. Votre enfant risque de savoir pédaler et de vouloir rouler de plus en plus loin bien plus rapidement que vous ne le croyez ! Donnez-lui aussi l’exemple en utilisant votre vélo, par exemple pour l’emmener à l’école ou pour faire vos courses.

[article publié le 24 décembre 2009 et mis à jour le 03 janvier 2020]

Partager

comparateur Antivol velo

2 comments

  1. merci de toutes ces conseils .

  2. ici ni tricycle ni roues stabilisatrice, juste une draisienne dès 2 ans et nos enfants font du vélo comme les grands dès trois ans et ils adorent ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air