Faire ses courses à vélo : comment organiser son chargement ?

Publié par 
Manon Civel,
le 
Confort, Conseils pratiques, Conseils vélo, Matériel vélo, Matériel vélo transport

Partager

Faire ses courses à vélo : comment organiser son chargement ?

Faire ses courses à vélo est tout à fait possible et compte de nombreux adeptes. Mais une fois sortis du supermarché, d’autres soucis logistiques se posent. En effet, le chargement est forcément limité au niveau du poids. Les produits auront aussi beaucoup plus de chances de s’abîmer ou de se casser que lors d’un trajet en voiture. Faire ses courses à vélo est plus économique et écologique qu’en voiture, et peut même s’avérer très pratique, pour autant que l’on ait une bonne organisation. Quelle est la solution pour optimiser le chargement de ses courses à vélo ? Comment bien répartir le poids de ses achats sur son vélo ? Comment éviter que les produits ne s’abîment dans le panier ? Faut-il éviter d’acheter certains produits difficiles à transporter ?

Comment optimiser son chargement à vélo ?

Cela peut paraître évident, mais faire ses courses est, comme tout, un apprentissage dans lequel on se perfectionne toute sa vie. Avec le temps, on apprend par exemple à sécuriser les sacs de course dans le coffre de la voiture pour éviter que les produits ne roulent lors du transport. Faire ses courses à vélo, pour beaucoup, est un nouvel apprentissage et quelques conseils ne pourront que le faciliter. 

Répartir son chargement

Tout d’abord, afin d’éviter d’être déséquilibré lors du transport de ses achats, il vaut mieux optimiser le chargement de ses courses à vélo Pour cela, équiper votre vélo pour faire les courses d’un panier, voire même d’une remorque ou d’un panier à provision

En fonction de la solution adoptée, il faut veiller à bien répartir le poids de ses achats. Transporter de lourdes charges à vélo, surtout si le poids est mal réparti, multiplie grandement le risque d’accident. 

C’est pour cette raison que choisir les bons équipements pour transporter ses courses à vélo a son importance. Par exemple, un panier avant de vélo ne supportera pas plus de 5kg, et est même dangereux pour la conduite si surchargé. On peut placer davantage de poids dans un panier arrière. Assurez-vous cependant que la roue arrière soit suffisamment gonflée. 

>>> A LIRE AUSSI : Différentes façons de fixer un panier sur son vélo

Même si le poids est bien réparti, restez bien plus vigilant que d’accoutumée. Une voiture pourrait vous déséquilibrer en frôlant de trop près vos sacoches arrière. Évitez également les changements de trajectoire brusques et les mouvements de louvoiement lorsque vous circulez sur la route. Ces derniers pourraient vous déséquilibrer. 

Si vous faites vos courses uniquement équipés d’un panier avant et arrière, évitez d’acheter des produits superflus car le chargement reste limité. Faire de petites courses à vélo 2 fois par semaine est aussi un avantage, car c’est un moyen de faire des économies et éviter de stocker inutilement. Cependant, si vous faites des courses pour plusieurs personnes, il est plus judicieux d’installer une remorque ou un panier à provision sur votre vélo. Dans ce cas là, c’est à l’organisation du chargement ou sein du panier ou de la remorque qu’il faut faire attention. 

Faire ses courses à velo

LIRE AUSSI : Comment bien choisir une remorque pour vélo ?

Optimiser le chargement de ses courses à vélo selon le type de produits

Si vous possédez un panier arrière se plaçant de part et d’autre du porte-bagages, vous pouvez y ranger les objets longs comme les baguettes de pain et les produits susceptibles de ne pas tenir droit comme les bouteilles. Cet emplacement offre en effet plus de stabilité. 

Qu’il s’agisse de remplir un panier ou une remorque pour vélo, des principes simples sont à respecter. Tout d’abord, placez les articles les plus lourds et plats au fond du panier, comme les bidons de lessives ou même les légumes s’ils sont durs comme les pommes de terre. Placez ensuite les produits emballés au milieu du chargement, comme les boîtes de conserve, les bocaux, les paquets de pâtes. Glissez ici les produits réfrigérés bien à plat afin que le plastique de protection ne se perce pas. Enfin, posez tout en haut les produits les plus fragiles comme les boîtes d’œufs, pain de mie et baguettes ainsi que les fruits. 

Comment protéger ses achats lors du transport ?

Vos achats ne sont pas à l’abri d’une chute à vélo ou des intempéries. La meilleure solution reste de s’équiper d’une housse de protection imperméable ou d’un panier à provision étanche. Il en existe pour tous types de caisses de transport : panier, caddie à provisions pour vélo ou remorque. Vous pouvez également utiliser un panier de transport isotherme pour les surgelés. 

Panier à provision Andersen
Panier à provision Tura avec sac étanche Ortlieb de la marque Andersen

Quelques astuces pour faciliter les achats à vélo

Choisissez des paniers amovibles avec anse de transport, afin d’y placer les courses au moment de passer à la caisse. Vous n’aurez ensuite qu’à fixer le panier au vélo. Une autre solution consiste à accompagner vos paniers d’un sac de course pour panier de vélo pour un usage régulier. Vous n’utilisez ainsi que le sac amovible maintenu par des élastiques de maintien pour poser et retirer vos courses du vélo sans avoir à enlever le panier. 

>>> A LIRE AUSSI : Les paniers à provisions Andersen, l’outil idéal pour faire ses courses à vélo

 

Sac de course amovible isotherme KLICKfix

 

Enfin, sécurisez davantage votre chargement en installant des bandes réfléchissantes sur votre panier ou remorque. Elles vous seront particulièrement utiles la nuit, mais aussi les jours de pluie. 

Quel est le meilleur moment pour faire ses courses à vélo ?

Faire ses courses à vélo a l’avantage d’éviter les embouteillages, mais ne vous épargne pas la file du supermarché. De plus, il est difficile de circuler à vélo aux heures de pointe avec un chargement lourd. Il convient donc de conjuguer le meilleur moment pour aller au supermarché tout comme le meilleur moment pour circuler à vélo sur la route.

Certaines études ont récemment donné le mercredi comme meilleur jour pour aller au supermarché, et le vendredi comme pire jour. Par ailleurs, la période la plus calme serait aux alentours de 16h, après le rush de la pause déjeuner et avant la sortie des employés de bureaux. 

Quant au trafic routier, il est également plus réduit dans la plage horaire allant de 15h à 18h. Circuler chargé à vélo est plus dangereux à proximité des routes très fréquentées par les voitures. De plus, la bicyclette est bien moins visible que la voiture la nuit, même équipée de bandes réfléchissantes. Il vaut mieux rentrer du supermarché ou du marché avant qu’il ne fasse trop sombre. Le milieu d’après-midi serait donc un bon moment pour faire vos courses à vélo. 

>>> A LIRE AUSSI : Conseils pour circuler en ville à vélo en toute sécurité

 

Partager

11 comments

  1. Pour ma part deux scratchs à la poignée d’un simple caddie de course. Et je fixe ca directement au porte bagage. Rien de plus et ca fonctionne très bien sans dépenser un sous.

  2. le plus simple cé la remorque velo soit pour enfant ou canin qui a plus de place et supporte plus de poids

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils et Actu Vélo

 

📫 Toutes les deux semaines, je reçois une news complète autour de la petite reine : conseils, itinéraires, actualité

 

Catégories

Qualité de l'air