Montréal : une carte Google pour les vélos volés

Publié par 
,
le 
Accueil, Actualité, Dans le monde, Le vélo en pratique

Partager

Montréal : une carte Google pour les vélos volés

Se faire voler son vélo, ça arrive mais retrouver son vélo c’est plus rare. À Montréal, un groupe Facebook, créé en août dernier, a décidé de mettre en place un outil simple pour signaler le vol de sa bicyclette : une carte Google. Il vous suffit d’indiquer le lieu, la date et la photo du vélo en question pour faciliter les recherches.

Pourquoi une carte Google pour vélo volé

Dominique Aude, créateur de la carte Google, explique.

« L’idée part du vol de mon propre vélo, l’an dernier. À force d’en parler sur Facebook, il y a quelqu’un qui m’a écrit pour me dire qu’il avait retrouvé mon vélo. Je me suis rendu compte qu’il n’y avait rien pour signaler les vols de vélos. Le SPVM [Service de Police de la Ville de Montréal] ne fait pas grand-chose à ce niveau-là.

La carte, c’est un peu pour se faire justice soi-même, sans se mettre dans la merde. En tant que citoyen, c’est ce que je pouvais faire. À force d’avoir plusieurs initiatives du genre, la police va peut-être se réveiller ».

Suivre le compte Facebook

La carte est mise à jour régulièrement et couvre la période allant de la fin de l’année 2012 à la fin de 2013. Un icône en forme de vélo vert permet de signaler un vélo volé. Et quand le cycle a été retrouvé, un point d’interrogation apparait avec le descriptif du véhicule et un contact pour le propriétaire. La carte permet ainsi de repérer les zones les plus touchées par les vols et indiquer aux cyclistes si leur monture est garée dans un lieu sûr.

>> A LIRE AUSSI : comment déclarer un vol de vélo

La mise à jour de la carte se fait en fonction des annonces publiées sur le groupe Facebook. Et le site officiel vélolocalisateur.com recense toutes les demandes des cyclistes malchanceux de la ville. Cette initiative solidaire a de l’avenir et nous espérons qu’elle se répandra en France.

>> A LIRE AUSSI : les Stop-Trotters traversent le Canada à vélo

Source :

Partager

comparateur Antivol velo

5 comments

  1. En France, on a le système Bicycode (gravage d’un n° de série + site dédié) qui rend le même service au niveau national et pourrait être d’avantage développé qu’il ne l’est actuellement.
    Le système proposé par ce montréalais pourrait convenir pour les zones non couvertes par une assoc. cycliste proposant ce gravage d’un bicycode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air