La montée du niveau des mers ferait perdre à Cuba 2700 km²

Publié par 
Cédric Attali,
le 
Accueil, Ecologie, Environnement

Partager

La montée du niveau des mers ferait perdre à Cuba 2700 km²

Depuis le début du XX° siècle, le niveau marin a augmenté de 17 cm et cette augmentation pourrait atteindre les 42 cm d’ici 2100, d’après le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat. Causé par le réchauffement climatique qui engendre la dilatation de l’eau et la fonte des glaces terrestres, les eaux pourraient d’ici quelques décennies recouvrir une partie des littoraux mondiaux dont 2700 km² de l’île de Cuba.

D’ici 2050, Cuba risque de perdre 2.700 km2 de terres et plusieurs milliers de logements en raison de la montée du niveau des mers. L’information a été divulgué par le directeur de l’agence nationale de l’Environnement.

Si la hausse du niveau des mers se poursuit au rythme actuel, en 2050 nous aurons perdu 2700 km2 et quelque 9000 logements, a affirmé le directeur de l’agence, Tomas Escobar.

L’archipel de Cuba à une superficie d’environ 110 000 km² et a un littoral riche et varié de près de 6000 km grâce auquel les cubains ont pu construire de multiples ports en eaux profondes. La montée des eaux serait donc une véritable tragédie tant en terme d’écologie que dans le domaine du tourisme et de l’économie.

Cela affectera l’ensemble de l’écosystème, de la productivité des sols agricoles aux constructions côtières, mais aussi réduira les surfaces de forêts et de cultures, ainsi que la disponibilité et la qualité de l’eau potable, appuie Thomas Escobar.

Le gouvernement a depuis peu mis en place un programme de protection pour amoindrir les effets néfastes de ce changement climatique.

Cuba a établi des priorités pour réduire les vulnérabilités, identifiées par des études de prévention des risques établies par des scientifiques du pays. Malheureusement, la hausse du niveau des mers a déjà fait des dégâts, la frange côtière est désormais submergée. Le gouvernement s’est don donnée comme mission de préparer les cubains à ce changement et de les inciter à aider à la réhabilitation des éléments de protection naturels via les technologies écologiques.

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo