Environnement : Bientôt il sera trop tard

Publié par 
,
le 
Accueil, Actualités cyclisme, Environnement / Santé

Partager

Environnement : Bientôt il sera trop tard

Notre planète n’est pas au meilleur de sa forme, on l’entend beaucoup mais rien ne bouge. C’est ce constat alarmant que souligne le secrétaire général des Nations Unies en indiquant qu’ « il sera bientôt trop tard ».

Concernant l’écologie et la gravité de la crise climatique, Ban Ki-Moon, le secrétaire général de l’ONU, a affirmé le manque d’action mondiale. Celui-ci veut en venir au doublement d’ici 2030 de l’utilisation des énergies renouvelables et de l’efficience énergétique. Il rappelle, lors de son discours à Monaco, les objectifs de Millénaire pour le développement : « faire considérablement reculer la pauvreté, la faim et la maladie ». Ces objectifs ont été adoptés en 2000 et vont jusqu’à 2015. Il a poursuivi en déclarant que les prochains objectifs de travail de l’ONU intégreront à part entière l’environnement.

« Nous approchons de plusieurs seuils critiques « 

Pour l’environnement, le Programme des Nations Unies a passé en revue les engagements des vingt dernières années. Le constat est décevant : sur les 90 objectifs adoptés d’un commun accord, seul 4 d’entre eux ont réellement progressé.

« La biodiversité continue de s’amoindrir à un rythme alarmant. Les stocks de poissons diminuent à vue d’œil, surtout à cause des excès de la pêche commerciale. Les émissions de gaz à effet de serre augmentent et les changements climatiques s’accélèrent. Les océans deviennent plus acides, ce qui menace l’ensemble de la chaîne alimentaire marine.  Partout, les récifs coralliens s’amenuisent. »

Nous approchons dangereusement de plusieurs seuils critiques qui auront pour conséquences des changements climatiques incontrôlables.

Nos modes de consommation sont incompatibles avec la santé de la planète. Notre empreinte écologique est démesurée.

Il faut donc adopter d’ici 2015 un instrument contraignant relatif au climat. Selon le secrétaire général, afin de lutter contre les changements climatiques, il faut parier sur les énergies renouvelables et l’efficience énergétique en créant des emplois et assainir l’environnement.

L’initiative du secrétaire intitulé « Énergie durable pour tous » vise à l’utilisation des énergies renouvelables et l’efficience énergétique doublant d’ici à 2030. Pensant que l’heure de l’économie verte est venue, il faudra donc plaidé pour son accélération.

Pour cela, il faut adopter des mesures d’incitation efficaces et mettre un prix sur les émissions de carbone.

Partager

comparateur Antivol velo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo