Les effets secondaires de la pratique du vélo

Publié par 
Cédric Attali,
le 
Accueil, Ecologie, Santé

Partager

Les effets secondaires de la pratique du vélo

Nous avons depuis quelques temps insisté sur les avantages du vélo par rapport aux autres moyens de locomotions et en priorité par rapport à l’automobile. Mais il ne faut pas croire que se déplacer en deux roues n’a que des bons côtés et on se devait de vous énoncer les 8 plus gros effets indésirables du vélo avant que vous ne laissiez tomber définitivement votre voiture.

1 – Un amincissement remarquable

Finies les rondeurs et les formes bien placées, si vous essayez de grossir le vélo n’est pas la solution et il sera néfaste pour votre prise de poids. En effet, des études ont démontré que le fait de pédaler pour avancer éliminait les calories stockées des réserves de graisses.

2 – Une ralentissement de la respiration

La pratique de vélo engendre un affaiblissement du rythme respiratoire. En effet, les cyclistes réguliers remarquent rapidement qu’ils ont besoins de plus de temps entre chaque respiration qu’ils soient en train de pratiquer une activité physique ou au repos.

3 – Une diminution du stress et de l’agressivité

Les personnes qui ont choisies d’aller travailler en se déplaçant derrière leur guidon arriveront moins stressées dans leurs univers professionnels. Cela peut poser certains soucis pour survire au sein des groupes qui ont accumulés de la nervosité derrière leur volant.

4 – Une ponctualité accrue

En effet, le vélo a la possibilité de naviguer dans le trafic urbain, d’utiliser des raccourcis que les voitures ne peuvent pas prendre et d’éviter les embouteillages. Il faudra donc mieux négocier vos horaires de départ afin de ne pas vous faire remarquer en arrivant avant tout le monde.

5 – Plus besoin de caféine

Les travailleurs qui utilisent régulièrement la bicyclette ont une sensation naturelle d’être alertes et bien éveillés. Il faudra donc trouver de nouvelles excuses sur le fait de trainer autour de la machine à café.

6 – La pratique du vélo peut conduire à d’autres activités

Rouler à vélo encourage l’activité sportive et l’envie de découvrir. Il faut par conséquent faire attention à ne pas provoquer une dépendance à la volonté de découvrir le monde.

7 – Une joie accentuée

Les cyclistes n’ont pas de problèmes de circulation, ils seront donc mis à l’écart du passe-temps populaire qui consiste à maugréer sur la circulation et les embouteillages. On vous avertit également que des sourires trop fréquents et prononcés laisseront des marques sur votre visage plus communément appelées rides.

8 – Perte de sensation

L’utilisation d’un tel moyen de transport engendre des modifications métaboliques. Votre corps sera rendu insensible au froid, aux intempéries et à la chaleur.

Vous êtes désormais prévenu la pratique du vélo peut changer votre quotidien et votre corps donc faites bien attention à ces effets secondaires.

Source:

Partager

comparateur Antivol velo

3 comments

  1. mdes effets avec plaisir merci

  2. J’ai le parkinson depuis 12 ans et depuis 1 an je fais du vélo mais d’appartement.
    Qu’en pensez-vous?

    1. Je pense que, comme le montre cette thérapie nouvelle, ça ne peut faire que du bien. Ce chercheur américain utilise également des vélos d’appartement mais électriques pour accompagner l’effort des patients donc cela va dans le sens de votre pratique.

      Depuis un an que vous avez commencé voyez vous une amélioration? est ce que comme dans la thérapie les symptômes diminuent?
      C’est toujours intéressant d’avoir l’avis d’un intéressé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air