Cadr 67, le vélo comme moyen d’insertion

Publié par 
Citycle ,
le 
Accueil, Associations, On parle de vous

Partager

Cadr 67, le vélo comme moyen d’insertion

Pour l’association Cadr 67, l’objectif est clair, permettre à tout le monde, et principalement aux femmes de faire du vélo un moyen de locomotion incontournable. L’association propose aux adultes des quartiers de Strasbourg des cours de vélo, afin de leur permettre de se déplacer de la manière la plus simple et la plus économique qu’il soit.

 

Agir pour la promotion du vélo

Le CADR 67, fondé à Strasbourg, il y a 35 ans, est l’une des associations fondatrices de la fédération nationale FUBicy. Connue comme une association de promotion du vélo en ville et de son usage quotidien, elle dispose de nombreux objectifs, elle souhaite principalement améliorer le cadre de vie dans le département du Bas-Rhin et sur la Communauté Urbaine de Strasbourg. Ainsi, elle milite activement pour la création d’aménagements cyclables, l’organisation contribue à leur développement ainsi qu’à à leur sécurité. Elle prône entre autres, le partage équitable de la voirie.

20120314_Souffelweyersheim_007

Egalement considérée comme porte-parole des cyclistes auprès de la Communauté Urbaine de Strasbourg, du Département et des autorités, l’association leur sert de relais, ils y font passer leurs avis, leurs plaintes ou leurs propositions dans les commissions et réunions officielles organisées conjointement avec les élus et les techniciens de la voirie.

 

Mettre le vélo à la portée de tous 

Toujours dans le cadre de la promotion du vélo et de l’amélioration du cadre de vie des habitants des quartiers de Strasbourg, le CADR 67 propose depuis 2008, un apprentissage de la conduite à vélo. Ces « vélo-écoles »  ont été conçues pour les adultes souhaitant apprendre à pédaler, ayant besoin d’un encadrement pour devenir autonome et pouvoir s’intégrer à la circulation urbaine. Deux sessions d’apprentissage par an sont dispensées, aux termes desquels, les participants pourront intégrer le vélo à leur quotidien en toute sérénité. En plus d’être une alternative bien plus écologique, économique et plus pratique que la voiture ou la moto, c’est aussi un moyen de réinsertion incroyable.

En collaboration avec des centres socio-culturels, des formations et des stages pour apprendre à faire du vélo mais aussi pour le réparer soi-même sont organisés.

 

Dans le reportage ci-dessous, des participants nous partagent leur expérience, ils décrivent comment le vélo a changé leur vie tout en leur offrant de nouvelles perspectives.

Sources :

Partager

comparateur Antivol velo
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air