Accueillir au mieux les cyclistes dans un commerce

Publié par 
,
le 
Accueil, Cyclisme urbain, Stationnement

Partager

Accueillir au mieux les cyclistes dans un commerce

La fréquentation et le chiffre d’affaires d’un commerce, qu’il soit petit ou gros, dépendent de son accessibilité. Les commerçants ont généralement le réflexe de proposer des places de stationnement pour les voitures mais qu’en est-il des vélos ?

Les villes font de plus en plus d’aménagements pour créer des voies et pistes cyclables mais ces efforts sont limités s’il n’est pas possible pour les cyclistes de stationner. L’enjeu de l’accueil des cyclistes est notamment important pour les petits commerçants, en ville, où les cyclistes et les piétons sont les plus nombreux. En effet, en moyenne, un cycliste dépense plus qu’un automobiliste dans un commerce de proximité.

Pour justifier l’absence de parking à vélo, les commerçants évoquent souvent le coût d’installation ou la place occupée au détriment des emplacements pour les voitures. Pourtant, installer un emplacement pour les cycles ne prend que peu de place : sur un emplacement de voiture on peut garer 5 vélos.

Ainsi, partout où le trottoir est assez large, il est facile d’installer des parkings pour 2 ou 3 vélos. C’est un geste commerçant, pour accueillir la clientèle, citoyen, car il évite que les vélos n’encombrent les trottoirs et écologique car il favorise la mobilité douce.

Choisir le type de parking

Parking 1 ou 5 places

Les garages à vélo ont l’avantage de permettre au cycliste d’accrocher la roue et le cadre, pour éviter les vols. Il existe des modèles 1 place qui s’emboîtent pour former un garage de la longueur voulue. Les parkings à hauteur variable permettent d’éviter que les guidons ne se prennent les uns dans les autres. Ces types d’aménagements peuvent être scellés au sol.

Parking vélo à fixer sur un mur

Pour un parking peu encombrant, il est également possible de fixer un serre pneu à la verticale, sur le mur. Ce support est orientable permettant de disposer les vélos en épis.

Ancre vélo moto

Une autre solution consiste à équiper l’emplacement de vélo d’ancres. Ces petits anneaux se fixent au mur ou au sol et permettent d’y attacher son vélo. Elles ne permettent pas de caler le cycle mais sont utiles pour les utilisateurs de vélo ou de moto qui peuvent y glisser leur antivol. Elles s’utilisent notamment avec des câbles longs.

Trouver l’emplacement

Pour choisir l’emplacement du parking à vélo, l’idéal est bien sûr un endroit abrité. Une avancée ou un toit sont toujours appréciés. A défaut d’abris, un mur peut faire office de paravent en cas d’intempéries.

Il est nécessaire également de sélectionner un emplacement qui ne gêne pas, non dangereux, à l’écart de l’entrée du parking voiture pour la sécurité des cyclistes et la fluidité de circulation.

Un éclairage est souvent le bienvenu : une lampe extérieur est appréciée l’hiver, où la nuit tombe vite (autant pour les cyclistes que pour les piétons). De plus, si le vélo est visible depuis la devanture du magasin, cela rassurera les cyclistes. Et si en plus le commerçant a une pompe à vélo derrière son comptoir en cas de crevaison inopinée,  il mérite sans doute la palme du magasin « vélo-friendly » !

Choisir un emplacement vélo n’est pas chose aisée mais un petit geste est toujours apprécié. Quitte à voir son vélo mouillé faute de toit, on appréciera toujours d’avoir au moins un parking à vélo.

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air