Hammerhead : le guide de tout cycliste urbain

Publié par 
,
le 
Accueil, Conseils, Matériel
Partager
Hammerhead : le guide de tout cycliste urbain

Le vélo est le véhicule le plus efficace en ville mais il n’est pas toujours évident de se diriger en gardant un œil sur la route. Les GPS classiques sont efficaces mais obligent le cycliste à détourner son regard et cela peut être dangereux. Un équipe new-yorkaise travaille donc sur un tout nouveau principe : le Hammerhead.

Ce nouveau système de navigation se démarque des accessoires classiques tout d’abord par son design épuré et élégant. S’installant facilement sur le guidon, l’Hammerhead permet au cycliste de toujours pédaler dans la bonne direction sans avoir à quitter la route des yeux. Tout cela est possible grâce à un ensemble de LEDs de différentes couleurs qui indiquera l’itinéraire optimal à suivre, tout cela complété par des instructions supplémentaires en fonction du chemin à prendre.

Alimenté par une batterie LiPo se rechargent grâce à une prise micro USB, l’Hammerhead pourra fonctionner pendant environ 20 heures. Pour trouver son chemin, il se connectera par Bluetooth au smartphone du cycliste qui intègrera les cartes du système de navigation. Malheureusement, l’appareil ne s’appuie pas, pour l’instant, sur les données d’un service comme Google Maps mais fonctionne sur ses propres cartes dont l’étendue dépendra donc du nombre d’utilisateurs.

Petit plus supplémentaire, ce GPS nouvelle génération intègre également un système d’éclairage pour augmenter encore plus la sécurité du conducteur.

Le projet de création du Hammerhead est actuellement à la recherche de fonds sur la plate-forme de financements collaboratifs Dragon Innovation. Son prix devra être aux alentours de 75$ (56€).

Sources :

Partager
comparateur Antivol velo

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Hammerhead : le guide de tout cycliste urbain"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jean Jacques
Invité

Il a besoin d’un samrtphone et de plus :
« Malheureusement, l’appareil ne s’appuie pas, pour l’instant, sur les données d’un service comme Google Maps mais fonctionne sur ses propres cartes dont l’étendue dépendra donc du nombre d’utilisateurs. »

Ben c’est pas gagné : bonne chance à ses concepteurs !

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo