Les cyclistes participent-ils à l’évolution de l’économie ?

Publié par 
Cédric Attali,
le 
Accueil, Actualité, Economie

Partager

Les cyclistes participent-ils à l’évolution de l’économie ?

Actuellement, tout le monde cherche les moyens faciles et économiques de se déplacer et c’est pour cela que les vélos sont devenus de plus en plus courant dans certaines villes et régions. Cependant, on entend dire par les commerçants que les cyclistes sont moins bons clients que les autres conducteurs. Qu’en est-il vraiment ?

Une enquête pour une bonne cause

La région de Copenhague est l’une des régions qui possèdent un nombre important de cyclistes. C’est pour cela que les habitants de cette ville font tous leur possible pour mettre en valeur ce moyen de transport économique. Ainsi pour briser certaines rumeurs disant que les cyclistes ne sont pas bons clients par rapport aux autres conducteurs, ils ont effectué des enquêtes auprès de 3000 personnes qui ont récemment fait des courses à vélo. L’idée est de prouver aux autres que utilisateurs des deux roues (avec ou sans moteur) participent aussi à l’accroissement de l’économie et que l’argument du mauvais acheteurs est surtout utilisé par les commerçants pour refuser le développement d’infrastructures vélo à proximité de leur local.

Les courses à vélo sont plus fréquentes

D’après l’enquête, les cyclistes ou simples clients à vélo participent à un peu près 32% du total des revenus des magasins et grandes surfaces de la ville. Bien entendu la ville de Copenhague compte beaucoup de cycliste, 35% des déplacement pour aller faire ses courses sont fait à vélo mais si on ramène ces chiffres à chaque individu ont remarque que le cycliste dépense autant que l’automobiliste sans pour autant nécessiter de forts investissements en infrastructures.

Une autre enquête, cette fois-ci réalisé en France par la FUB en 2003, souligne le fait que les cyclistes se rendent plus fréquemment dans les commerces de proximité.

Enfin, les résultats ont démontré aussi que l’absence de parking à vélo proche des commerces est un vrai barrage pour l’usage des vélos lors des courses : 26% des cyclistes estime les infrastructures de stationnement pas suffisantes et un client non-cycliste sur 4 estime que ce manque d’infrastructures freinent leur envie d’aller faire leurs courses d’un coup de pédale.

Le vélo doit s’intégrer pleinement dans nos villes pour cela les mentalités doivent évolués et les commerçants doivent favoriser les infrastructures pour les vélos qui apporteraient une nouvelle clientèle à leur magasin.

Source :

Partager

comparateur Antivol velo

11 comments

  1. Personnellement, j’ai déjà un panier à l’arrière et à l’avant si besoin, sans compter la possibilité d’ajouter des sacoches. Ca suffit pour les courses. Pour les gros objets, j’ai une remorque Burley, j’ai déjà ramené pas mal de choses avec. Par contre on vous regarde d’un œil bizarre, et les voitures et autres, ne prennent pas de mesures particulières pour s’éloigner de vous (non respect des distances de sécurité quasi omniprésent malheureusement), donc c’est un peu dangereux, mais finalement pas beaucoup plus qu’avec le vélo seul. Pour les grosses courses, je suis persuadé que les caddies que vous proposez sont parfaits.

  2. Pas d’accord avec vous sur le choix du système avec ces râteliers. C’est le meilleur moyen pour retrouver la roue avant voilée. Je ne parle même pas de l’impossibilité d’attacher correctement le vélo à un point fixe, avec ce système le vélo est volé simplement en détachant la roue avant. Je n’utilise personnellement jamais ce système et personne ne m’y forcera, une roue voilée c’est au moins 70 euros et le vélo, personnellement c’est plus de 900 euros … Il faut utiliser des arceaux en forme de U inversé qui monte au niveau du haut du cadre, c’est le mieux je trouve.

  3. et à vous de montrer l’exemple en installant un panier à provision tracté par votre vélo : https://www.lecyclo.com/produits/transport/panier-a-provision/kit-complet.html

  4. A vous d’inviter vos commerçants de proximité d’installer des parkings pour votre vélo devant leur devanture : https://www.lecyclo.com/velo/confort/range-velo/parking/ratelier-5-velos.html

  5. En effet, je confirme, trouver des équipements corrects pour attacher son vélo est plus que difficile. La politique désastreuse du tout voiture organisée par les pouvoirs politiques a rendu le vélo comme un objet de loisirs. Du coup, rien n’est prévu, et quand il y a quelques choses, ce sont souvent ces U sur la roue avant, totalement inadapté si on ne veut pas retrouver que la roue seule ou encore le vélo mais une roue voilée … Pire, on vous prend pour des extra-terrestres parce que vous venez au magasin en vélo, pourtant je fais ainsi depuis des années sans problème … L’image renvoyé par les commerçants vient peut être du fait que le cycliste, par son choix, a plus de chance d’être une personne réfléchie qui ne succombe pas à un monde de surconsommation sans plus aucune limite

  6. le vélo electrique est sympa pour éviter de se deplacer en voiture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo