Plus qu’une aventure à vélo, une philosophie de vie

Publié le par & catégorisé dans Accueil, Ecologie et santé, Environnement.

IMG_0992

Si Olivier était une citation, il serait celle de Gandhi « Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous ». A 24 ans, il décide de parcourir la France à vélo pour rencontrer tous ceux, qui comme lui souhaite agir pour améliorer le monde.

Pour lui « le monde ne va pas bien » et selon lui croire que les initiatives de tous, peuvent faire que le monde aille mieux n’est pas qu’une simple Utopie. Très intéressé par ces initiatives de tout un chacun, il décide en Avril 2013 de partir de Metz à vélo, à la rencontre de toutes ces petites actions. D’une ferme équestre, à un centre écologique en passant par un refuge pour animaux ou encore un bout de canapé chez l’habitant réservé sur Couchsurfing … Olivier n’avait qu’un but en tête : voir de ses propres yeux ce qu’il en était du partage, de l’entraide et de toutes les initiatives poussant au changement.

IMG_0360

Il a ainsi traversé les Vosges, la Haute-Marne, la Côte-d’or, la Saône et Loire, l’Ardèche, la Drôme et enfin les Alpes, le tout en vélo équipé d’une remorque pour transporter toutes ses affaires. C’est au cours d’une quinzaine d’étapes qu’il a ainsi pu se rendre dans ces différents endroits aux « idées de changements positifs ».  Avec des étapes de 2 à 15 jours, il a pu vraiment découvrir et s’investir dans des instants de partage avec des personnes qui, encore la veille, lui étaient inconnues.

IMG_9877Il s’est par exemple rendu dans des fermes autogérées. Parmi elles, la ferme des Caracoles de Suc en Ardèche, où ses habitants sont foncièrement décidés à vivre principalement de la terre. La Clémentinerie rit un lieu se présentant comme « un collectif paysan, une ferme autogérée, une utopie à faire vivre« . Son voyage est aussi passé par des fermes équestres, comme les Granges de Franould. Cette dernière a comme but de partager un moment ou l’on se sent simplement bien, dans un univers où le respect est de rigueur : le respect des autres, le respect de la nature et bien entendu le respect des animaux. Olivier est également parti à la rencontre de ceux qui donnent de leur personne pour les animaux dans l’association Coup De Patte. Adoptions, soins cette association accompagne les animaux abandonnés.

Aujourd’hui Olivier fait une pause : « Pour me reposer car une telle aventure fatigue, physiquement et psychologiquement, bien que ce soit une succession de moments merveilleux. Les paysages sont tout simplement magiques, les rencontres sont inoubliables et cette aventure est très enrichissante, très riche en expérience ». Mais il promet de repartir très rapidement en gardant en tête la citation Friedrich Stowasser  : « Lorsqu’un seul homme rêve, ce n’est qu’un rêve. Mais si beaucoup d’hommes rêvent ensemble, c’est le début d’une nouvelle réalité ».

 

Source : 

Partagez!

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Tags: , , , , ,