Voyage à vélo: quelques conseils pour bien débuter dans le cyclotourisme

Publié par 
Cédric Attali,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Services et conseils

Partager

Voyage à vélo: quelques conseils pour bien débuter dans le cyclotourisme

Le cyclotourisme est un loisir en vogue qui allie le vélo et le tourisme (mais où vont ils chercher tous ça?). Cette pratique n’a aucune idéologie compétitive; elle est fondée sur la découverte de paysages incroyables, de peuples, de cultures et tout ça bien installer sur la selle de son vélo.

Pour ne pas vous laisser foncer tête baissée sur les pistes cyclables, nous allons tenter de vous donner quelques conseils pour bien débuter dans le cyclotourisme.

Dans un premier temps, il faut se fixer des objectifs, mais attention le cyclotourisme n’est pas une compétition et sa pratique reste malgré tout très physique. Il faut dont ne pas être trop gourmands en kilomètres mais aussi choisir un parcours en accord avec ses capacités. Un mauvais choix de parcours ou une ambition trop élevée entrainerait des douleurs musculaires importantes, des crampes, des courbatures,… et également pourra décourager le cyclotouriste trop ambitieux; un trajet de 2 heures sur terrain plat est largement suffisant pour se lancer dans l’aventure. Les distances et les objectifs augmenteront avec le niveau du cycliste.

Pour ne pas faire subir un effort trop important à votre corps, le rythme de pédalage doit se faire en souplesse avec un petit développement; vous pouvez mesurer votre rythme, il doit se situer aux alentours de 80 coups de pédales à la minute. Au début, le cyclotouriste doit travailler son endurance et puis ce n’est pas une compétition, c’est un loisir donc il faut prendre le temps d’admirer le paysage et de profiter du moment (on ne visite pas le musée du Louvre en faisant un sprint).

Bien sûr après quelques séances successives, il y aura quelques contractures qui si tout se passe bien s’estomperont après 4 ou 5 trajets. L’échauffement des muscles est primordial, il ne faut pas se lancer à froid. L’organisme doit se préparer à l’effort donc quelques étirements avant la sortie ne fera pas de mal.

En suivant ces quelques conseils, vous pourrez vous lancer dans le voyage à vélo et vous vous rendrez compte que vos performances s’amélioreront de jours en jours mais n’oubliez pas que c’est un loisir avant tout.

Quelques conseils supplémentaires:

  • passer un examen médicale avant de se lancer peut aider à déterminer ses capacités,
  • Vérifier l’état de marche du vélo (pneu, freins,…) et prendre le nécessaire de réparation,

  • choisir des routes à l’écart des grands axes,
  • prendre un ravitaillement pour éviter la fringale,
  • favoriser un petit développement et pédaler en souplesse,
  • si vous êtes à la recherche de performances, allonger progressivement la distance et le dénivelé à chaque sortie.

Source :

Partager

comparateur Antivol velo

3 comments

  1. Pingback:Cyclotourisme: Histoire du voyage à vélo - Citycle

  2. Des publications interressantes, je suis en reéducation (femur) le velo fera parti de mes activités principales en attendant le reprise de la marche en rando. merci pour votre visite.

  3. Personnellement, sans être adepte de cyclotourisme (pas encore) mais en faisant malgré tout pas mal de vélo, j’avais pas mal de crampes et de douleur dans les jambes. Au début je prenais des compléments spécifiques achetés en pharmacie. Mais n’étant pas adepte de ces choses, d’autant que cela fonctionnait moyen, j’ai trouvé une parade, mangez des noix du brésil. C’est l’Aliment parfait pour vous apporter du magnésium et autres, et deux petites noix le matin et c’est bon. A tester …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo