Ouvrir sa portière de voiture : responsabiliser les autos

Publié par 
Emilie De Citycle,
le 
Accueil, Code de la route, Cyclisme urbain

Partager

Ouvrir sa portière de voiture : responsabiliser les autos

Sur la route, il n’est pas rare qu’un cycliste se retrouve à terre suite à l’ouverture soudaine d’une portière. Le plus souvent, l’automobiliste ou l’un de ses passagers est en tort. Négligence, ignorance du code ou malheureux hasard ? Dans tous les cas, il convient de prendre connaissance de certaines règles.

A ce jour, les cyclistes victimes de portières brusquement ouvertes ou de « car dooring », sont nombreux. Ce cas de figure constitue une réelle menace pour eux. Afin d’éviter ce genre d’incidents, il suffit généralement de faire preuve d’un peu plus de prudence. Faire attention et prendre ses précautions est l’une des meilleures façons de réduire les risques, surtout face aux automobilistes.

« Il est interdit à tout occupant d’un véhicule à l’arrêt ou en stationnement d’ouvrir une portière lorsque cette manœuvre constitue un danger pour lui-même ou les autres usagers ».

(Code de la route, Article R417-7)

Les risques encourus

Risques encourus en cas d'accidentEn vertu de l’article R417-7, le conducteur qui a provoqué un accident en ouvrant sa portière sans avoir pris les précautions nécessaires peut être considéré comme responsable. L’ouverture de la portière est alors définie comme la cause déterminante de l’accident. Une faute d’ailleurs reconnue même s’il n’y a pas eu contact entre la portière du véhicule et la victime de l’accident.

Même si le cycliste a sa part de responsabilité, les occupants de la voiture restent les premiers responsables dans de telles circonstances. Tous sont tenus de veiller au respect de l’article R. 417-7. En cas de faute avérée, les responsables risquent d’être poursuivis, en plus de l’amende prévue pour les contraventions de la première classe.

Ouvrir sa portière de la bonne manière

Il existe une manière plus sûre d’ouvrir sa portière. Il s’agit d’une technique enseignée aux conducteurs hollandais qui passent leur permis de conduire. Elle a largement fait ses preuves puisqu’en une dizaine d’années, elle a permis de sauver la vie de nombreux cyclistes.

Ouvrir sa portière sans risque pour les cyclistesPour ouvrir une portière à la hollandaise, il suffit de l’ouvrir avec sa main droite. En effectuant ce mouvement avec cette main, située à l’opposée de la poignée, vous serez naturellement obligé de faire pivoter le haut du corps. Vous aurez alors une vision de votre rétroviseur. La manœuvre permet surtout de se rappeler de regarder vers l’arrière pour s’assurer qu’aucun vélo n’arrive.

Désormais, avant d’ouvrir une portière, pensez à apprendre et appliquer ces gestes simples. Vous vous éviterez bien des problèmes, tout comme vous en éviterez aux autres.

Partager

comparateur Antivol velo
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air