Les contraventions, c’est aussi pour les cyclistes !

Publié par 
Virginie de Citycle,
le 
Accueil, Actualités cyclisme, Le vélo, un sujet de société

Partager

Les contraventions, c’est aussi pour les cyclistes !

Les autorités ne plaisantent pas avec le Code de la route. C’est pourquoi nombre de cyclistes font de plus en plus l’objet d’amendes. Retour sur deux faits qui ont eu lieu récemment et qui ont agité la communauté des deux-roues !

Interdiction d’emprunter la voie de bus à Rouen

Vers la fin du mois de janvier, un cycliste a posté une vidéo dans laquelle il se fait verbaliser par les forces de l’ordre sur les voies de bus du Teor à Rouen. S’il a failli écoper d’une amende de 135€, il a finalement payé 90€. Face à cet incident, pourtant en accord avec le Code de la route, la réaction des cyclistes ne s’est pas faite attendre.

Une manifestation a eu lieu dès le lendemain devant la mairie de la ville. Organisée par l’association Sabine, elle visait à protester contre cette mesure jugée inappropriée qui oblige souvent les cyclistes à se mettre en situation dangereuse. Une centaine d’entre eux s’est alors réunie contre cette interdiction d’emprunter les voies Teor et surtout contre la verbalisation systématique des cyclistes.

Un problème d’aménagement

vélo à rouen sur teor« Le conflit d’usage entre les Teor et les autres utilisateurs de la plateforme existe aussi sur la voie de circulation automobile et sur les trottoirs car, dès la conception, l’espace public n’a pas été partagé de façon claire entre l’ensemble des usagers » estime-t-on du côté de Sabine. L’association souligne qu’il s’agit là d’un problème récurrent qui n’a jamais été véritablement résolu par les politiques publiques, et ce, depuis plus de 10 ans.

La musique à vélo est prohibée

écouteurs à véloAutre mesure qui a suscité maintes réactions : il s’agit de l’interdiction de porter des écouteurs sur la route. Adoptée depuis juillet 2015, la disposition s’applique aussi bien aux automobilistes au volant qu’aux cyclistes devant leur guidon. En cas de non-respect de celle-ci, tous risquent une amende de 135€ (et un retrait de 3 points sur le permis pour les conducteurs de voitures).

Cette prohibition vient à la suite de plusieurs études qui ont démontré que cela, comme le fait d’avoir une conversation téléphonique, isolerait le conducteur de son environnement routier. Diminuant ainsi de 30% les informations enregistrées par le cerveau et de 50% l’exploration visuelle de la scène routière, le cycliste serait ainsi beaucoup moins attentif à ce qui se passerait sur la route. Si certains conducteurs de deux-roues désapprouvent cette mesure, pour les autorités, son application est tout à fait légitime car pensée pour la sécurité de tous.

Sources :

Partager

comparateur Antivol velo

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Les contraventions, c’est aussi pour les cyclistes !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Elessar
Invité
Ah, l’usage des voies de bus ! Quand c’est explicitement autorisé, pas de problème. Quand ce n’est pas explicitement autorisé, c’est interdit, mais le problème, c’est que : 1. pas mal de cyclistes les empruntent et plus ou moins à cause de cela, 2. les automobilistes croient souvent que les cyclistes ont le droit et le devoir de les utiliser. Résultat, quand on respecte les voies de bus, on se fait klaxonner par des automobilistes qui ne comprennent pas ce qu’on fait sur « leur » voie ! Quant à l’usage d’un casque, j’avais un jour, il y a bien longtemps,… Read more »
Ludikenergie
Invité

On posait la question, il y a quelques semaines ! 🙂 #QPL n°2

Benoît Roberdel
Invité

La musique en vélo, clairement c’est tendu. Même toi quand t’arrive derrière en vélo la sonnette elle est pas entendue. Mais bon, pareil que sans casque ou sans lumière, faut être joueur.

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo