Votre vélo est-il prêt pour la rentrée ?

Publié par 
Cédric Attali,
le 
Accueil, Conseils d'entretien vélo, Conseils vélo

Partager

Votre vélo est-il prêt pour la rentrée ?

Eh oui, il vous a accompagné lors de vos sorties, vos balades ou même lors de vos voyages. Sous le soleil, sous le vent, sur les plages ou sur les routes poussiéreuses, sous la pluie et dans la boue… Après toutes ces aventures, un nettoyage et quelques révisions s’imposent.

Les vacances sont finies (ou pas loin de l’être), il faut donc penser à procéder à la révision et à l’entretien de votre vélo. Celui-ci sera ainsi fin prêt et impeccable pour la rentrée. Sachez qu’un vélo bien entretenu,  c’est un vélo qui vous accompagnera plus longtemps. C’est aussi l’assurance de faire des économies, d’avoir moins de soucis et de tracas en évitant que certaines pièces ne s’abîment, surtout au moment où l’on s’y attend le moins.

Les principaux ennemis de votre vélo.

La rouille (due à l’humidité), la poussière, la boue et toutes les saletés en tout genre… font parties des choses qui risquent d’altérer votre vélo. Confronté à ces éléments trop longtemps, celui-ci risque de ne plus fonctionner correctement et vous causer bien des problèmes.

Ainsi pour vous éviter des situations malencontreuses, quelques gestes simples seront à faire. Et rassurer vous, entretenir et nettoyer son vélo ne prendra pas beaucoup de temps. L’entretien ne vous demandera pas des connaissances spécifiques, et le nettoyage ou encore la révision pourra se faire en deux trois mouvements.

Passons donc aux étapes essentielles.

Si dans une vue d’ensemble l’état de votre vélo semble correct, pensez tout de même à procéder à une vérification de routine avant de l’enfourcher.

Vérifiez la pression de vos pneus, si ceux-ci sont sous-gonflés vous risquerez alors une éventuelle crevaison. Si vous disposez d’une pompe à pied avec manomètre, procédez à un gonflage en respectant la pression recommandée indiquée sur le flanc de vos pneus. Vous pouvez cependant vous permettre de sous-gonfler légèrement votre pneu avant pour un peu plus de confort.

Prenez le temps de bien vérifier le serrage des différents boulons et des vis. Resserrez au niveau de la béquille, de votre porte bagage à l’arrière ou de votre panier à l’avant, sans oublier les roues… Tout doit être correctement fixé. Testez également l’éclairage en vérifiez que vos feux, vos phares et vos clignotants fonctionnent toujours correctement. Vérifiez l’état des fils les reliant à la dynamo et si nécessaire, pensez à changer de piles.

Pour vos freins, il ne sera pas difficile d’établir un diagnostic rapide de l’état de vos patins. Il suffira de jeter un coup d’œil aux gommes et de constater leur usure en se référant aux stries. Celles-ci deviennent de moins en moins visibles si l’usure est importante. Dans ce cas il sera temps de les changer. Restez à l’affut des bruits suspects et autres anomalies tout en vous assurant d’y remédier avant de vous mettre en route. Assurez-vous que vos patins de freins sont toujours bien positionnés. Si en freinant des bruits inhabituels se font entendre, pensez à vous assurer que la roue n’est pas voilée. Vérifiez également l’état de vos câbles de frein. Si le câble est bien serré, assurer vous d’avoir l’écartement adéquat (1 ou 2 mm) entre les patins et la jante de la jante. Vous devez par la même occasion contrôler que le patin et la jante soient parfaitement alignés. L’idéal étant que le patin ne soit ni trop bas, ni trop haut. En serrant vos freins, la totalité de la surface de frottement du patin doit se trouver sur la jante

Le grand nettoyage.

Si votre vélo nécessite un nettoyage, munissez-vous de ces quelques outils. N’oubliez pas de vous procurer par la même occasion, les bons produits d’entretien.

Il vous faudra donc :

  • Un seau d’eau,
  • Une brosse,
  • Des chiffons,
  • Des éponges,
  • Une bonne huile lubrifiante pour vélo,
  • Un dégraissant pour vélo
  • Un produit nettoyant pour vélo

C’est donc parti pour le nettoyage ! Vous avez vos produits d’entretien spécial vélo, préparez votre seau d’eau et versez-y un peu de votre nettoyant vélo. Commencez par le cadre et les roues. Avec votre éponge, frottez et nettoyer soigneusement ces éléments. Passez votre éponge sur tout votre cadre, n’oubliez pas la fourche et tous les autres éléments ne craignant pas l’eau. Pour les jantes ou les rayons utilisez votre chiffon imbibé de votre solution nettoyante pour bien nettoyer les petits espaces étroits. Si votre selle est en tissu, prenez soin de l’isoler lors de votre lavage. Une fois le tout bien propre, place au rinçage.

Débarrassez-vous de toute trace de savon à l’aide d’eau propre. Rincer minutieusement chaque partie du vélo jusqu’à ce que tout soit impeccable. Une fois satisfait, il sera très important de sécher votre. Utilisez un chiffon sec pour procéder au séchage. Toutes les parties humides doivent être débarrassées de tout trace d’eau afin d’éviter que la rouille s’attaque à votre vélo.

Voilà donc un vélo tout propre et bien sec. Il est temps de passer au dégraissage et à la lubrification de la chaîne.

Il faudra accorder une attention particulière à la transmission de votre vélo. Ainsi, un dégraissage de la chaîne, de la cassette et des plateaux s’imposera.

Le dégraissage :

Appliquez sur celle-ci votre dégraissant. Mettez en sur la chaîne, la cassette et sur les plateaux. Faites ensuite tourner vos pédales pour que la solution s’applique sur tout l’ensemble. Procédez à des changements de vitesse pour bien dégraisser le tout. Passez un bon coup de chiffon pour vous débarrasser des saletés restantes afin de pouvoir passer à l’étape suivante.

La lubrification :

La lubrification est une étape simple à réaliser, il vous suffira pour cela de reproduire la même procédure que pour le dégraissage, sauf que cette fois ci, au lieu du dégraissant, vous utiliserez votre huile lubrifiante vélo. Comme pour l’étape précédente veillez à ce que tout l’ensemble de la transmission soit bien huilée sans pour autant en mettre trop. Prévoyez tout de même un chiffon sens pour essuyer les éventuels surplus d’huile. Sachez qu’une bonne lubrification permettra à la chaîne de coulisser correctement et vous garantira des changements de vitesse sans bruits et sans risque de déraillement.

Après avoir effectué ces quelques actions, vous voici donc, vous et votre vélo, paré pour la rentrée et pour de nouvelles aventures.

Partager

comparateur Antivol velo

3 comments

  1. le dégraissant outre qu’il permet d’éliminer le mélange de graisse et de poussière de la chaîne et des pignons permet aussi d’éliminer le film routier sur le cadre, les jantes et toutes les parties du vélo qui peuvent être souillées.

  2. Pingback:Liste d'accessoires et équipements de sécurité pour vélo et le cycliste pour la rentrée 2014 - Citycle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo