On ne se lasse pas de dire que « le vélo ça rapporte beaucoup »

Publié par 
,
le 
Accueil, Actualité, Economie

Partager

On ne se lasse pas de dire que « le vélo ça rapporte beaucoup »

Que ce soit dans le domaine de la santé ou encore de l’environnement, tout en considérant les différents avantages tels que la diminution de la congestion urbaine, et des dépenses au niveau des frais de transport sans oublier la réduction des accidents de circulation, le vélo est beaucoup plus avantageux que les autres moyens de transports

A Bruxelles, ces avantages sont de plus en plus visibles et palpables. Des études ont donc été menées par Bruxelles Mobilité sur la Région Bruxelloise, ce qui a permis de démontrer que les bénéfices de la mise en place d’une politique cycliste plus ambitieuse rapporterait des gains de 8 à 20 fois plus importants que les coûts.

En termes d’avantages économiques, l’impact de cette politique vélo sur la Région a déjà permis la création de 200 emplois. En continuant sur cette lancée, et en mettant en œuvre des moyens plus importants, ce chiffre pourrait aisément passer à 700 emplois crées d’ici 2020. Mise à part la création de nouveaux emplois, les chiffres d’affaires engendrés par le secteur du vélo pourraient être trois fois plus élevés que pour le secteur de l’automobile.

Bruxelles Mobilité affirme que, partant d’une logique simple, l’augmentation du nombre de cyclistes influe considérablement sur le volume des consommations liées au vélo. Plusieurs secteurs se développeraient donc en parallèle, à savoir le domaine de l’entretien ou encore le secteur de la vente d’accessoires liés au vélo. Les prévisions portent sur des chiffre qui pourraient atteindre les 120 millions d’euros d’ici 2020.

L’économie locale pourrait connaitre de nombreuses améliorations liées à la promotion et au développement de la pratique du vélo. Les petits commerces feraient partie des premiers à bénéficier des avantages en retrouvant une clientèle plus importante et plus régulière.

Il s’agit donc d’une opportunité à saisir. Compte tenu des études et des différentes analyses menées par Bruxelles Mobilité, les dépenses publiques nécessaires à la réalisation d’une telle politique, englobant à la fois la conscientisation du public et la promotion du vélo, seraient moins importantes que les bénéfices globaux à long terme. Bruxelles Mobilité envisage d’ores et déjà des bénéfices de 7 à 19 fois plus importants que les coûts, sur une période allant d’aujourd’hui à 2020.

Source :

Partager

comparateur Antivol velo
Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "On ne se lasse pas de dire que « le vélo ça rapporte beaucoup »"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo