Le vélo à assistance électrique plus fort que la voiture ?

Publié par Virginie, le  21 décembre 2016
Le vélo à assistance électrique plus fort que la voiture ?

Est ce qu’opter pour un vélo électrique, ou plutôt un vélo à assistance électrique, (VAE) en vaut la peine ? La réponse tend vers le « oui ». Le VAE est une excellente alternative à l’automobile. Il est parfait comme mode de transport du quotidien et peut même directement concurrencer l’automobile…

Actuellement, si le marché du vélo à assistance électrique est en plein boom, c’est parce que le VAE est de plus en plus apprécié. En plus d’être une manière plus rapide de se déplacer, un vélo à assistance électrique est un mode de déplacement doux et économique . Il s’avère des plus pratiques notamment dans les zones où la circulation est saturée et où le manque de parkings auto cause problème. Pour estimer le succès du VAE, quelques chiffres. Rien qu’en 2015, ce seraient plus de 100 000 deux-roues motorisés qui auraient été vendus, ce qui correspondrait à un chiffre d’affaires d’environ 88.4 millions d’euros.

Le vélo électrique pour les déplacements du quotidien

En 2014, le bureau d’études et de recherche 6t a tout de même tenu à réaliser un sondage. Il s’est fait sur 400 propriétaires de VAE se trouvant en France, en Espagne, aux Pays Bas et au Royaume-Unis. Le but du sondage a été de permettre au cabinet d’en savoir davantage sur le profil des usagers, leurs usages du VAE et surtout l’impact de ce mode de déplacement sur les autres formes de mobilité. Il a été mis en lumière que le VAE est un mode de déplacement idéal au quotidien. 45% des personnes interrogées déclarent en effet en faire usage tous les jours ou presque. 43% l’utilisent pour deux à trois fois par semaine. Et 39% des utilisateurs déclarent faire appel au VAE pour effectuer leur trajet domicile-travail. 32% l’utilisent pour leurs loisirs et plus particulièrement pour les promenades. C’est dire si le vélo à assistance électrique est largement sollicité pour des usages journaliers.

Par ailleurs, suite au sondage, le cabinet a découvert qu’en pratique, la durée moyenne d’un déplacement réalisé en VAE est de 30 minutes. Il est largement utilisé pour effectuer des déplacements d’une distance moyenne de 9 km. Il permet à leur propriétaire de se déplacer à une vitesse de 19km/h. Une vitesse qui au final, permet de se déplacer bien plus vite qu’avec d’autres modes de transport.

Faire du vélo électrique en ville a de nombreux avantages

Le VAE, concurrent direct de la voiture

Le cabinet 6t conclut alors que le vélo électrique peut être considéré comme un concurrent direct de la voiture. Il s’agit effectivement d’un mode de déplacement des plus pratiques en milieu urbain. 38% des personnes interrogées le reconnaissent. Ils sont d’ailleurs 32% à déclarer que le vélo à assistance électrique est bien plus économique et bien plus rapide que la voiture. 49% affirment de plus faire moins usage de leur auto depuis qu’ils possèdent leur VAE. Pour la plupart, le vélo vient carrément remplacer la voiture lorsqu’il faut faire face aux problèmes de congestion et au manque de place de stationnement en ville.

Suite aux données obtenues, le bureau d’étude et de recherche affirme notamment qu’il est bon de promouvoir le VAE « comme mode métropolitain ». Il n’y a pas à hésiter à le placer en concurrence direct avec la voiture. Le VAE a toutes les qualités pour être considéré comme bien plus qu’un simple complément aux autres modes de transport alternatifs. Il reste cependant quelques obstacles à lever comme le prix d’achat des vélos électriques. Selon les personnes interrogées, le manque d’infrastructures cyclables et de places de stationnement sécurisées restent aussi les principaux freins au développement de la pratique. A noter toutefois que plusieurs communes proposent désormais une aide financière à l’achat d’un vélo électrique.

Sources :

Laisser un commentaire

Catégories

Archives