Vélotaf : quelles solutions en cas de crevaison en chemin ?

Publié par Virginie, le  7 septembre 2016
Vélotaf : quelles solutions en cas de crevaison en chemin ?

A l’heure de ressortir les vélos pour reprendre le chemin du travail, il est malheureusement possible de devoir subir un petit contretemps lié à une crevaison. Que faire alors ? Plusieurs choix s’offrent à vous. On en parle !

Prévoyez un pack de secours

Pas de chance ce matin… Vous êtes déjà sur le chemin du travail et c’est à ce moment-là que vous tombez sur un clou. Résultat ? Une belle crevaison à vélo pour commencer la journée. Mais pas de panique, vous pouvez remédier facilement à ce problème inattendu. Pourquoi ne pas faire vous-même la réparation ? La tâche ne sera pas agréable en ces circonstances mais le travail sera fini rapidement et vous pourrez reprendre votre route immédiatement après. Pour cela, il faut bien sûr, à moins de retourner à votre domicile, avoir avec vous le matériel adéquat : des indispensables à toujours garder dans un coin de votre sacoche.

Le plus facile reste ainsi de transporter des chambres à air de secours. Cela vous permettra de directement changer celle endommagée. Vous serez ainsi prêt à agir en toute circonstance. Pour ne rien oublier, vous pouvez sinon vous munir d’un petit kit de réparation vélo composé du matériel de dépannage de base : rustines auto-collantes, colle pour des rustines classiques, démonte-pneu. Pensez aussi à vous équiper d’une mini pompe à vélo. De quoi vous assurer une réparation aussi efficace qu’expresse !

kit-universel-pour-reparation-de-pneu-de-velo_full

Faites appel à un réparateur

mecanicycle toulouse
A Toulouse, MécaniCycle aide des cyclistes au quotidien.

Si ce matin-là vous ne vous sentez pas l’âme d’un bricoleur, que vous n’avez pas le matériel de dépannage sur vous ou bien que vous n’avez pas vraiment non plus la possibilité de vous rendre auprès d’un atelier traditionnel, aucun problème ! Il vous suffit de contacter dans les plus brefs délais un réparateur vélo itinérant proche de chez vous. A l’image de MécaniCycle à Toulouse ou de La Clef à Cyclette à Nantes, ce professionnel du cycle va venir vous donner un petit coup de pouce, histoire de faire peau neuve et repartir du bon pied en peu de temps.

Équipez-vous en amont

Toutefois, la meilleure solution contre la crevaison reste encore de prévenir le coup. En tant que cycliste prévoyant, il est par exemple possible de se tourner vers la chambre à air de vélo Foss. Étonnamment pratique, cet accessoire limite la perte de pression. Cela est dû à sa composition en élastomère qui lui assure une grande résistance.

chambre-a-air-increvable-presta-26x1-35-2-0-foss_full_4

A noter que cette matière assure par ailleurs une plus grande légèreté en comparaison du caoutchouc qui constitue habituellement une chambre à air traditionnelle.

Un joint hermétique vient alors se former autour de l’objet à l’origine de la crevaison et permet donc de la ralentir. La chambre à air Foss offre ainsi la possibilité de rouler à vélo même en étant percée et d’atteindre sans problème son domicile ou bien l’atelier d’un réparateur !

 

Découvrez en vidéo comment agit la chambre à air Foss :

41 comments

  1. Elessar

    Il s’agit ici des crevaisons importantes, qui mettent rapidement le pneu à plat et forcent à s’arrêter pour réparer. Dans ce genre de cas, la fuite est facile à localiser sans recourir à une bassine d’eau, en gonflant la chambre à air et en écoutant le bruit causé par la fuite de l’air.

    Ce sont les fuites lentes qui nécessitent une bassine : celles-là ne mettent pas rapidement le pneu à plat, en fait on ne s’en rend pas compte pendant le trajet, et ce n’est que le soir, en reprenant son vélo, qu’on constate alors qu’il est à plat. Dans ce cas, puisqu’on est encore sur son lieu de travail, il faut enlever la chambre à air, et utiliser un évier ou un lavabo pour localiser la fuite.

    Comme le précise la vidéo de Zéfal, après avoir posé la rustine, on peut retirer le plastique qui la protège, mais j’ajouterais que ce n’est en aucun cas nécessaire, parce qu’il ne gène pas vraiment. Au contraire, je conseillerais de le laisser, pour éviter tout risque d’arracher la rustine si elle n’est pas encore parfaitement fixée. On pourra éventuellement enlever ce plastique plus tard, mais encore une fois, il ne gène pas !

    Ah, une dernière précision, très importante : avant de remettre la chambre à air réparée dans le pneu, il faut absolument palper l’intérieur de celui-ci pour vérifier qu’il ne contient plus l’objet qui l’a percé, sans la chambre à air sera de nouveau crevée dès qu’on la gonflera !

  2. julien

    Cher cyclo, vous omettez de mentionner un réparateur itinérant de qualité à Marseille: allo mécano vélo (docteur youssef pour les intimes). Car oui à Marseille aussi le velotafeur lutte pour sa survie!

  3. Cathérine Lemercier

    Décidément, votre blog renferme plein de trucs et astuces pratiques. Pour les pneus, je ne recommande pas trop les roues anti-crevaison. Dans un usage quotidien, c’est pratique mais elles peuvent céder à n’importe quel moment face à l’usure. Le comble c’est quand cela arrive en plein voyage que ce soit un velo electrique ou classique. Les pneus standards sont plus faciles à mettre sur pied que les roues anti-crevaisons. Du moins selon mon expérience.

Laisser un commentaire

Catégories

Archives