Uniformiser les intersections pour une meilleure cohabitation vélo-voiture

Publié par Dera, le  17 mai 2016
Uniformiser les intersections pour une meilleure cohabitation vélo-voiture

Aux Etats-Unis, plus précisément à Portland, le Centre de Recherche et d’Éducation en matière de Transports est en train d’évaluer les différents modèles de gestion du trafic cycliste aux intersections. Objectif : réconcilier vélos et voitures aux carrefours !

Les carrefours, synonyme de danger

Selon l’organisation People For Bikes, aux Etats Unis, bien que le nombre de pistes cyclables protégées ait connu une nette hausse ces dernières années (environ 40 en 2009 contre plus de 270 en 2016), pour les cyclistes, les carrefours restent toujours à ce jour synonyme de danger. Les risques sont en effet plus élevés lorsque les cyclistes arrivent au niveau de ces endroits étant des zones particulièrement dangereuses.

Elles représentent, selon l’organisation, près de 45% des accidents vélo-voiture dénombrés à ce jour. Aux carrefours, avec la configuration actuelle, les cyclisent sont obligés de se mêler au trafic automobile avant de pourvoir rejoindre une nouvelle piste, un moment où les risques sont donc bien réels. Des risques qu’il serait pourtant possible d’éviter.

Objectif sécurité

carrefour velo voitureC’est donc la raison pour laquelle le Centre de recherche et d’éducation en matière de transports (TREC) mènerait aujourd’hui à des études se concentrant notamment sur différentes possibilités pour réduire les risques en uniformisant les carrefours. Un moyen de réduire ainsi la confusion que cela peut provoquer auprès des usagers de la route. Cela pourrait se traduire ainsi par la mise en place d’espaces réservés aux cyclistes placés devant les voitures qui attendent aux feux tricolores, l’instauration de lignes de démarcation au sol pour prévenir de l’itinéraire exact du cycliste ou encore l’utilisation des îlots de sûreté. De quoi renforcer le niveau de sécurité à vélo au maximum dans ces endroits jugés à haut risque.

En plus d’évaluer les différents modèles de gestion du trafic cycliste aux intersections pour plus de sûreté à vélo, c’est aussi un moyen derrière de promouvoir encore plus la pratique du vélo déjà en augmentation dans la ville. Portland a en effet décidé de se doter d’infrastructures plus sûres pour répondre aux besoins de ses habitants cyclistes et sous peu, il est fort probable que la municipalité décide également de s’inspirer des pistes cyclables néerlandaises, pour rendre ses infrastructures encore plus pratiques mais aussi plus fluides. Tout est fait pour pouvoir atteindre les objectifs : les enquêtes sont d’ores et déjà lancées auprès des cyclistes, des simulations sur ordinateur et des analyses vidéo sont en cours, les chercheurs sont également en train de mettre au point une base de données par la suite qui pourra très certainement servir aux villes souhaitant elles aussi rendre leurs voies cyclables plus sécuritaires.

piste cyclable pour velo uniquementD’ici peu à Portland, on espère ainsi pouvoir faire en sorte que chaque carrefour soit associé une traversée cycliste spécifique en fonction de la vitesse et du flux automobile. En attendant, l’Association Nationale de Transports Urbains (NACTO) a déjà pris l’initiative de mettre en ligne un guide destiné aux villes qui souhaiteraient instaurer des règles de priorité entre les différents trafics urbains.L’association propose notamment, pour une intersection sereine, de bien signaler cette zone avec des panneaux, des marquages au sol et tout particulièrement de colorer la zone en question. Espérons que cette première étape puisse être le début d’une nouvelle révolution.

Source : Slate


 N’oubliez pas qu’il est important de bien sécuriser votre vélo.

47 comments

Laisser un commentaire

Catégories

Archives